Recherche

Vatican News
L'ancienne façade de l'église Saint-Paul à Macao. L'ancienne façade de l'église Saint-Paul à Macao.  ((c) 2011 - Salvador Manaois III)

Un Collège pour l’évangélisation de l’Asie ouvrira en septembre à Macao

La Congrégation pour l’Évangélisation des Peuples va ouvrir un institut pour former de nouveaux prêtres à la mission en Asie. Il sera géré par le Chemin néo-catéchuménal.

Un décret de la Congrégation pour l’Évangélisation des Peuples, signé par le cardinal-préfet Fernando Filoni, a  institué le Collège Redemptoris Mater pour l’Asie, qui ouvrira ses portes en septembre prochain, avec un premier groupe d’étudiants de plusieurs nationalités différentes. Il dépendra directement de ce dicastère, en maintenant les contacts avec l’évêque local et pourra avoir des sections détachées dans d’autres lieux ou pays.

Ce Collège a pour objectif de former les futurs prêtres à travers des études philosophiques et théologiques, à travers une action d’évangélisation itinérante. Les prêtres pourront être envoyés dans différentes nations asiatiques, selon les nécessités pastorales, et pourront être accompagnés par des familles du Chemin néo-catéchuménal, un mouvement qui dispose déjà de plusieurs décennies d’expérience pour la formation à la mission sur le continent asiatique.

Un choix novateur pour de nouvelles expériences

Dans un entretien publié par l’agence Fides et par L’Osservatore Romano, le cardinal Fernando Filoni a expliqué que cette nouvelle structure «est le fruit de la créativité apostolique qui regarde vers l’évangélisation dans ce continent». Dans l’histoire de la mission de l’Église, «nombreuses ont été les formes et les modalités choisies pour l’annonce de l’Évangile en Asie», notamment à travers les missions jésuites franciscaines ou dominicaines. L’envoi de prêtres "Fidei Donum" et la collaboration missionnaire interdiocésaine et entre les Églises d’autres nations ont aussi été des occasions de faire émerger un témoignage chrétien en Asie. «Maintenant, l’Esprit Saint suggère une forme nouvelle, que nous expérimenterons», explique le cardinal Filoni.

Le choix de Macao, une ancienne colonie portugaise rétrocédée à la Chine en décembre 1999, est lié à l’importance de cette ville dans l’histoire de l’évangélisation en Asie, notamment avec les figures de Matteo Ricci et François-Xavier, qui ont traversé cette «porte» pour la mission en Asie. «Le nouveau Collège de Macao est le fruit d’une initiative et d’une modalité missionnaire spéciales, que le Pape François a encouragé et approuvé», précise le préfet de la Congrégation pour l’Évangélisation des Peuples.

29 juillet 2019, 18:41