Cerca

Vatican News

Mgr Duffé, messager du Pape à Brumadinho

Cinq mois après la catastrophe de Brumadinho, le secrétaire du Dicastère pour le Service du développement humain intégral, Mgr Bruno-Marie Duffé, s’est rendu sur place pour témoigner de la proximité spirituelle du Pape François et pour ouvrir une réflexion sur nos modes de développement.

Environ 270 victimes, entre personnes tuées et disparus: c’est le bilan de la rupture du barrage de Brumadinho le 25 janvier dernier. Une énorme vague de boue a tout emporté sur son passage dans cette commune située dans la région métropolitaine de Belo Horizonte, au centre du Brésil. La société gérant la mine pour laquelle ce barrage avait été construit a été pointé du doigt pour sa maintenance des infrastructures.

Ce n’est pas la première fois qu’un tel drame survient au Brésil. Quand il n’est pas la cause d’un drame humain, il est à l’origine d’une catastrophe écologique.

Frappé par cet événement, le Pape François a reçu le 3 mai dernier au Vatican un survivant, venu lui présenter les photos de toutes les victimes, à l’occasion de sa participation au congrès sur “l’industrie minière pour le bien commun”. ces 18 et 19 mai, Mgr Bruno-Marie Duffé, secrétaire du Dicastère pour le Service du développement humain intégral, s’est rendu à Brumadinho pour y rencontrer la population locale, les entreprises et les autorités.

Ce fut l’occasion d’apporter le soutien du Pape à toute une communauté meurtrie.

Témoignage de Mgr Bruno-Marie Duffé

 

20 mai 2019, 17:01