Cerca

Vatican News
Une femme lisant L'Osservatore Romano lors de la canonisation de Jean-Paul II et Jean XXIII, le 27 avril 2014 au Vatican. Une femme lisant L'Osservatore Romano lors de la canonisation de Jean-Paul II et Jean XXIII, le 27 avril 2014 au Vatican. 

Une nouvelle équipe éditoriale pour “Donne, Chiesa, Mondo”

L’Osservatore Romano, le journal du Vatican, annonce que son supplément mensuel féminin, Donne, Chiesa, Mondo (Femmes, Église, Monde) sera publié normalement au mois de mai avec une nouvelle équipe éditoriale.

Le quotidien du Saint-Siège, L’Osservatore Romano, a rendu public ce mardi la nouvelle équipe éditoriale de Donne, Chiesa, Mondo.

Le Bureau éditorial est composé  de Francesca Bugliani Knox, Elena Buia Rutt, Yvonne Dohna Schlobitten, Chiara Giaccardi, Sharhzad Housmand Zadeh, Amy-Jill Levine, Marta Rodríguez Díaz, Giorgia Salatiello, Carola Susani, et Rita Pinci, qui en sera la coordinatrice. L’équipe éditoriale se compose de Giulia Galeotti, Silvia Guidi, Valeria Pendenza et Silvina Pérez.

Rita Pinci, la nouvelle coordinatrice de ce mensuel féminin lancé en 2012, est une journaliste formée en sociologie. Elle fut la première femme rédactrice en chef d’un quotidien d’envergure nationale, Il Messaggero, journal dans lequel elle a travaillé durant 20 ans. Elle aussi été vice-directrice des hebdomadaires Panorama et Chi, et elle a travaillé pour le Huffington Post Italia et Rai 3. Elle travaille actuellement pour TV2000, la chaine de télévision de l’épiscopat italien.

Dans un communiqué diffusé après l’annonce de sa nomination, qui est une «surprise» pour elle, elle précise que le rédacteur en chef de L’Osservatore Romano, Andrea Monda, l’a assurée d’une «complète liberté» éditoriale dans la conduite de Donne, Chiesa, Mondo. Se présentant comme journaliste et croyante, mais reconnaissant ne pas avoir d’expertise particulière sur les questions vaticanes, elle explique avoir suivi avec intérêt ce mensuel depuis sa création en 2012. «Je pense que l’Église a besoin du regard et de la voix des femmes, qui représentent plus de la moitié des fidèles», explique-t-elle.

30 avril 2019, 14:05