Vatican News
La "Casina Pio IV", siège de l'Académie pontificale des Sciences sociales. La "Casina Pio IV", siège de l'Académie pontificale des Sciences sociales. 

Un économiste italien devient le président de l’Académie des Sciences sociales

Stefano Zamagni, 76 ans, succède à la sociologue britannique Margaret Archer, qui était en poste depuis 2014.

Ce professeur d’économie politique de l’université de Bologne, né à Rimini en janvier 1943, est membre de nombreux institutions d’études notamment sur le développement et la pauvreté. Il avait été consulteur du Conseil pontifical Justice et Paix dès 1991, et il était membre de l’Académie pontificale des Sciences sociales depuis 2013. En 2009, il avait contribué à la rédaction de l’encyclique de Benoît XVI Caritas in Veritate.

L’Académie pontificale des Sciences sociales a été instituée par le Pape Jean-Paul II le 1er janvier 1994 afin de promouvoir l’étude des sciences sociales, principalement l’économie, la sociologie, le droit et les sciences politiques, en offrant à l’Église des éléments de réflexion pour le développement de sa doctrine sociale.

L’économiste français Edmond Malinvaud en fut le premier président, avant la juriste américaine Mary Ann Glendon et la sociologue britannique Margaret Archer. Stefano Zamagni est le 4e président de cette institution, très engagée notamment dans la lutte contre la traite humaine, qui est l’un de ses principaux sujets d’étude, à la demande du Pape François. Parmi les membres les plus connus de l’Académie figurent le géographe français Gérard-François Dumont et l’économiste américain Joseph Stiglitz.

27 mars 2019, 17:57