Cerca

Vatican News
Le nouveau directeur éditorial du Dicastère pour la Communication, Andrea Tornielli Le nouveau directeur éditorial du Dicastère pour la Communication, Andrea Tornielli 

Andrea Tornielli, directeur éditorial du Dicastère pour la Communication

Le Pape François a nommé le journaliste italien pour épauler le préfet du Dicastère pour la communication, Paolo Ruffini, nommé en juillet dernier.

Cyprien Viet - Cité du Vatican

Né en 1964 à Chioggia, en Vénétie, Andrea Tornielli, après avoir obtenu un diplôme en Histoire de la langue grecque à l’université de Padoue, avait été rédacteur au mensuel 30 Giorni entre 1992 et 1996, puis de 1996 à 2011 il a travaillé pour le quotidien Il Giornale.

Depuis avril 2011, il était le vaticaniste du quotidien turinois La Stampa, et coordonnait le site Vatican Insider. Ce laïc marié, père de trois enfants, vit entre Rome et Milan. 

Sa nomination permet de compléter l’organigramme du Dicastère pour la Communication. La Direction éditoriale, vacante depuis l’institution en juin 2015 de ce dicastère regroupant l’ensemble des médias du Vatican. Le préfet Paolo Ruffini, qui est devenu en juillet le premier laïc à occuper la tête d’un dicastère au Vatican, disposera donc désormais d'un bras droit pour coordonner le travail des rédactions.

Fidélité à l’histoire des médias du Saint-Siège

Voici la déclaration d'Andrea Tornielli à la suite de sa nomination : «Je suis reconnaissant au Pape François pour cette nomination, je remercie le préfet Paolo Ruffini pour avoir pensé à moi. Les médias du Saint-Siège ont une longue histoire : il suffit de citer l’importance qu’a eu Radio Vatican dans de nombreuses circonstances plus ou moins récentes de notre passé. Ces médias continuent à transmettre les messages du Successeur de Pierre et aussi à donner une voix à ceux qui n’en n’ont pas, grâce à une offre dans tant de langues diverses, unique au monde», explique le journaliste italien.

«Je suis convaincu qu’il y a toujours plus besoin d’un journalisme qui raconte les faits avant de les commenter, a-t-il précisé. Un journalisme qui, à l’époque des slogans, soit en mesure d’analyser la réalité en tenant compte de tous ses facteurs. Je chercherai à me mettre au service de la structure informative du Saint-Siège et du grand professionnalisme journalistique et technique qu'il exprime, pour aider à communiquer, avec tous les moyens et en utilisant toutes les plateformes, d’une façon simple et directe, le magistère du Pape, qui, comme le démontrent les homélies quotidiennes de Sainte-Marthe, accompagne le peuple de Dieu dans chaque partie du monde.»

La nomination d’Andrea Tornielli, ce 18 décembre, coïncide avec celle du nouveau directeur de L’Osservatore Romano, Andrea Monda, qui succède à Giovanni Maria Vian.

18 décembre 2018, 12:17