Version Béta

Cerca

Vatican News
Le Saint-Sépulcre à Jérusalem. Le Saint-Sépulcre à Jérusalem. 

L’Ordre du Saint-Sépulcre, acteur de charité et de paix en Terre Sainte

L’assemblée quinquennale de l’Ordre équestre du Saint-Sépulcre de Jérusalem se tient à Rome la semaine prochaine, du 13 au 16 novembre. Les missions de cet ordre ont été présentées ce mercredi lors d’une conférence de presse en Salle de Presse du Saint-Siège.

Une centaine de chevaliers et de dames des cinq continents, chargés de la gestion locale de l’Ordre, sont attendus pour cette “Consulta” qui permettra de faire le point sur cet Ordre qui joue un rôle essentiel pour la paix en Terre Sainte, à travers des œuvres de charité mais aussi avec l’instruction et l’éducation. Ainsi 41 écoles et 35 crèches ont été construites grâce à l’Ordre. Ces services bénéficient aux chrétiens mais aussi aux musulmans.

Lors de la conférence de presse, le cardinal Edwin O’Brien, Grand-Maître de l’Ordre, a expliqué que l’un de ses priorités est d’entretenir la vie chrétienne de ses 30 000 membres actifs (17 000 chevaliers, 9000 dames et 4000 ecclésiastiques) , «dans une fidélité absolue au Souverain pontife et selon les enseignements de l’Église». La conservation et la propagation de l’Évangile, le soutien aux droits de l’Église catholique dans la terre de Jésus, et la défense des chrétiens, souvent objets de violence et de persécution en de nombreux lieux, constituent les axes essentiels de l’Ordre, qui soutient économiquement les œuvres du Patriarcat latin de Jérusalem.

Interrogé par Delphine Allaire, le gouverneur général de l’Ordre du Saint-Sépulcre, Leonardo Visconti di Modrone, veut sensibiliser le grand public au sort des chrétiens de Terre Sainte.

Entretien avec Leonardo Visconti di Modrone
07 novembre 2018, 18:17