Cerca

Vatican News
Des enfants rohingyas jouant aux cerfs-volants dans un camp de réfugiés au Bangladesh. Des enfants rohingyas jouant aux cerfs-volants dans un camp de réfugiés au Bangladesh.  (AFP or licensors)

La Journée mondiale du Migrant et du Réfugié aura lieu le dernier dimanche de septembre

Cette Journée qui se tenait jusqu’à présent en janvier aura désormais lieu en septembre.

À la demande de différentes conférences épiscopales, le Saint-Père a déplacé la Journée mondiale du migrant et du réfugié au dernier dimanche de septembre. La prochaine aura donc lieu le dimanche 29 septembre 2019, et le message du Saint-Père sera publié quelques mois auparavant, a annoncé Greg Burke, le directeur de la Salle de Presse du Saint-Siège.

Une Journée instituée depuis plus d’un siècle

Cette journée trouve ses origines en 1914, peu avant le déclenchement de la Première Guerre mondiale, quand le Pape Pie X, touché par le drame des millions d’Italiens émigrés à l’étranger au début du siècle, avait appelé tous les chrétiens à prier pour les migrants. Peu après, son successeur le Pape Benoît XV avait institué la Journée du migrant pour soutenir spirituellement et économiquement les œuvres pastorales qui servaient à aider les émigrés italiens.

En 1952, la Journée du migrant a pris une connotation plus ample et internationale et les Églises particulières ont été appelées à choisir une date pour célébrer la journée au cours de l’année liturgique. Jean-Paul II a été le premier Pape à consacrer un message spécifique pour souligner la réalité difficile des migrations et le travail de l’Église dans ce domaine.

Une universalisation vers les réfugiés

En 2004, le Conseil pontifical de la Pastorale pour les Migrants et les Itinérants a étendu la Journée aussi aux réfugiés. Toujours par la volonté du Pape Jean-Paul II, à partir de 2005, cette Journée a été célébrée par l’Église universelle le 2e dimanche après l’Épiphanie.

Enfin durant la célébration de la 104e Journée mondiale du migrant et du réfugié, le dimanche 14 janvier 2018, le Pape François, au terme de la prière de l’Angélus sur la Place Saint-Pierre, avait annoncé la nouvelle date de la célébration, alors prévue le 2e dimanche de septembre, le 8 septembre 2019. Mais finalement, c’est le dernier dimanche, le 29 septembre, que se tiendra cette 105e Journée mondiale.

20 novembre 2018, 17:31