Version Béta

Cerca

Vatican News
Point presse du synode sur les jeunes le 11 octobre au Vatican. Point presse du synode sur les jeunes le 11 octobre au Vatican.  

Mgr Lazzaro You: «Le voyage du Pape en Corée du Nord serait un pas gigantesque»

La péninsule coréenne, le célibat des prêtres, le numérique ou encore le lien intergénérationnel ont été abordés lors du point presse quotidien des travaux synodaux, présidé par Paolo Ruffini, préfet pour la communication du Saint-Siège, et Greg Burke, porte-parole du Saint-Siège, ce 11 octobre.

À la tribune du point presse sont intervenus Mgr Bruno Forte, archevêque de Chieti-Vasto (Abruzzes, Italie), Mgr Lazzaro You Heung-sik, évêque de Daejeon (Corée du Sud) et l'auditeur indien, Percival Holt.

Paolo Ruffini a d’abord évoqué les exigences des jeunes: «L'exigence d'une Église qui ne cache pas ses failles a été réaffirmée. Il est aussi important de recoudre le lien intergénérationnel. Pour cela, il faut cheminer ensemble. Il y a eu beaucoup d'interventions sur la culture numérique», a-t-il expliqué, ajoutant qu’il n’existait pas de «Dieu-Google» en référence aux usages parfois excessifs du numérique faits par les jeunes qui ont tendance à consulter ce moteur de recherches à la moindre occasion. 

Mgr Bruno Forte a quant à lui insisté sur l’importance «des racines et de la mémoire de l’Histoire» pour ces jeunes avant que Mgr Lazzaro You ne s’exprime sur la Corée du Nord.

 Il a affirmé que les conditions n’étaient pas encore réunies pour un éventuel voyage apostolique dans ce pays, tout en se réjouissant de cette perspective: «Cette invitation du Pape à Pyongyang est importante. Ce voyage serait un pas gigantesque pour toute la péninsule coréenne», a-t-il lancé.

Enfin, Mgr Forte a réagi à la proposition de l’ordination d’hommes mariés émise par l’éveque belge, Mgr Jean Kockerols, qui a estimé que certains jeunes hommes mariés «répondraient volontiers “Me voici” si l’Église devait les appeler au ministère presbytéral», lors d’un atelier sur les vocations.

 «Il n'y a pas eu de débat sur le célibat des prêtres au synode, c’est seulement une proposition qui a été faite. Le célibat est un élément précieux. Ce thème des ''viri probati'' n'est pas une nouveauté de ce synode, on en parle déjà depuis de nombreuses années», s’est justifié l’archevêque italien.

Les membres de la Commission pour la rédaction du document final ont également été nommés, a-t-on appris, même s’il a été précisé qu’aucun brouillon de document final n’existait encore.

Le cardinal Sergio da Rocha, archevêque de Brasilia, en sera le rapporteur général, accompagnés de secrétaires spéciaux, le père Giacomo Costa et le révérend Rossano Sala. Les cinq pères synodaux élus sont le cardinal Turkson, préfet du Dicastère pour le Service du développement humain intégral, le cardinal Carlos Aguiar Retes, archevêque de Mexico, le cardinal Oswald Gracias, archevêque de Bombay, Mgr Bruno Forte, archevêque de Chieti-Vasto en Italie et enfin Mgr Peter Comensoli, archevêque de Melbourne.

 

11 octobre 2018, 18:10