Version Béta

Cerca

Vatican News
Des jeunes en prière lors des JMJ de Rio, en juillet 2013. Des jeunes en prière lors des JMJ de Rio, en juillet 2013.  (Vatican Media)

Daniel-Ange sur le Synode : les jeunes ont un vrai besoin de radicalité

Daniel-Ange, prêtre franco-belge connu dans le monde entier pour sa mission d’évangélisation auprès des jeunes, nous confie son regard sur le Synode en cours au Vatican sur les jeunes, la foi et le discernement vocationnel.

Entretien réalisé par Manuella Affejee- Cité du Vatican

Le Synode sur les jeunes, la foi et le discernement vocationnel entre dans sa 3e semaine; les congrégations générales reprennent ce lundi avec la présentation des synthèses des cercles mineurs, pour ensuite se concentrer à partir de mardi sur la 3e partie de l’Instrumentum laboris.

Il ne fait pas partie des pères synodaux, mais son expérience sur le terrain de la jeunesse en fait un des meilleurs interlocuteurs sur le sujet. Daniel-Ange, prêtre missionnaire, ancien moine ermite, a très tôt ressenti l’urgence de parler du Christ aux jeunes, convaincu, à l’instar de saint Jean-Paul II, que les meilleurs apôtres auprès des jeunes étaient les jeunes eux-mêmes. C’est ainsi qu’il créa, il y a 35 ans, l’École internationale d’évangélisation Jeunesse-Lumière, qui réunit chaque année une trentaine de jeunes du monde entier désireux de consacrer un an de leur vie au service de la mission.

De passage à Rome où il a assisté à la septuple canonisation de dimanche, il nous livre son regard sur cette assemblée synodale, sur la soif de radicalité qu’il perçoit fortement chez les jeunes, sur l’expérience inestimable que représentent les écoles d’évangélisation et sur la nécessité de les promouvoir aujourd’hui.

Entretien avec Daniel-Ange
15 octobre 2018, 18:39