Version Béta

Cerca

Vatican News
Conférence de presse du 20 octobre Conférence de presse du 20 octobre 

Le cardinal Cupich : sur les abus, transparence et responsabilité sont nécessaires

Lors de conférence de presse de clôture de la troisième semaine de travail du synode, le cardinal Blase Joseph Cupich est revenu sur un des thèmes les plus médiatiques, les abus sexuels sur mineurs.

«Il y a beaucoup de colère, mais aussi de tristesse» concernant les abus sexuels commis par des membres du clergé. C’est ce qu’a affirmé le cardinal Blase Joseph Cupich, archevêque de Chicago, aux États-Unis et présent à la conférence de presse en salle de presse du Saint-Siège ce samedi. La transparence est nécessaire dans ces dossiers, estime-t-il. «Si nous demandons aux jeunes d’être transparents, nous-mêmes nous devons être responsables et transparents.» «S’il existait des accusations contre moi, je voudrais que l’on enquête »,a-t-il encore ajouté.

Le thème sera abordé de manière beaucoup plus approfondie en février prochain lors d’une rencontre voulue par le Pape François avec l’ensemble des présidents des conférences épiscopales du monde entier. L’archevêque de Chicago a souligné que si le Pape avait voulu organiser cet événement, c’était bien pour que quelque chose soit fait. Il y aura des résultats a-t-il affirmé. «Nous tous, pasteurs, nous devons être responsables».

Mgr Peter Andrew Comensoli, archevêque de Melbourne, en Australie, a souligné que ce thème des abus a été abordé dès le premier jour du synode. Il a été rappelé maintes fois que les excuses ne suffisaient pas et que les actions étaient fondamentales. L’écoute des victimes est aussi primordiale : «l’important ce ne sont pas tant les paroles d’excuses ou la reconnaissance des fautes commises, mais une meilleure pratique pour éviter que de tels actes se répètent dans le futur».

20 octobre 2018, 18:28