Version Béta

Cerca

Vatican News
Le cardinal Raï, au premier rang de l'Assemblée synodale le 15 octobre 2018, consultant un livre sur les martyrs chrétiens. Le cardinal Raï, au premier rang de l'Assemblée synodale le 15 octobre 2018, consultant un livre sur les martyrs chrétiens.  (Vatican Media)

Le cardinal Raï au Synode : il faut aider les jeunes du Moyen-Orient à rester

De nombreux patriarches orientaux participent à cette XVe assemblée synodale sur les jeunes, la foi et le discernement vocationnel. Parmi eux, le cardinal Raï, patriarche des maronites, que nous avons interrogé.

Entretien réalisé par Manuella Affejee- Cité du Vatican

La deuxième séquence des cercles mineurs s’est terminée ce lundi; les synthèses sont présentées en congrégations générales dans l’après-midi.

La semaine dernière, en séance plénière, plusieurs interventions ont retenu l’attention des pères synodaux, notamment celle de Safa Al Abbia. Ce jeune auditeur venu d’Irak a évoqué les nombreux martyrs de son pays, morts ces dernières années pour avoir témoigné de leur foi en Jésus. Le plus grand défi que nous, jeunes Irakiens, sommes en train d’affronter, a-il déclaré, «c’est la paix, la stabilité et le droit de vivre avec dignité».

Une aspiration portée par de nombreux jeunes du Proche et Moyen-Orient, et que les patriarches des Églises orientales sont chargés de faire entendre ici à Rome. Parmi eux, S.B le cardinal Béchara Boutros Raï, patriarche d’Antioche des maronites. À mi-parcours de ce Synode, il évoque avec nous les défis qui se posent aux jeunes Libanais, et surtout la mission qui leur échoit, pour leur pays et pour toute la région.

Entretien avec le cardinal Raï
15 octobre 2018, 18:56