Version Béta

Cerca

Vatican News
Mgr Ivan Jurkovic Mgr Ivan Jurkovic  

Mgr Jurkovic: le Saint-Siège appelle à favoriser la justice et «pas seulement la légalité»

Dans une de ses interventions à Genève, l’observateur permanent du Vatican aux Nations Unie, le slovène Mgr Ivan Jurkovic a plaidé pour une compréhension de la justice qui n’englobe pas seulement la légalité, et a prévenu contre le «colonialisme idéologique» parfois inclus dans la notion de «droits de l’homme».

Ancien nonce en Ukraine, Biélorussie, Russie et Ouzbékistan, Mgr Ivan Jurkovic a une fois plus prôné le développement humain intégral à la barre onusienne de Genève ce 12 septembre. Le diplomate de 66 ans qui s’échine à prôner la conception du Pape François sur le «développement» a cette fois mis en garde contre la «vacuité» du concept de dignité de la personne humaine, si celui-ci n’est pas centré sur des développements culturels, religieux, et pas seulement économiques.   

Dans le même temps, il a noté que les «droits de l’homme» doivent être respectés en tant qu’expression de la justice, et «pas simplement parce qu’ils exécutent la volonté d’un législateur», déplorant qu’un certain légalisme l’emporte souvent sur la justice.  

Ainsi, le Saint-Siège a réitéré sa préoccupation concernant les «notions discutables des droits de l'homme», encouragées «dans de nombreux contextes multilatéraux mais en contradiction avec la culture de nombreux pays». Il les perçoit comme «une forme moderne de colonisation idéologique» qui met en danger la coopération entre les nations plutôt que de favoriser la paix et un véritable développement.

«Ce n’est que lorsque les droits de l’homme sont fondés sur le droit naturel, inscrits dans les différentes cultures et civilisations, que leur promotion devient une stratégie efficace pour éliminer les inégalités entre pays et groupes sociaux», a conclu Mgr Jurkovic, ajoutant que le tissu éducatif et associatif catholique représente une arène importante pour améliorer le sort des sociétés.

13 septembre 2018, 16:21