Version Béta

Cerca

Vatican News
Emmanuel Macron lors de son discours aux Bernardins à Paris Emmanuel Macron lors de son discours aux Bernardins à Paris  (ANSA)

Emmanuel Macron au Vatican et au Latran le 26 juin

Le Saint-Siège a confirmé que le Pape François recevra en audience le président français Emmanuel Macron mardi 26 juin à 10h. Le chef de l’État se rendra dans l’après-midi en la basilique Saint-Jean-de-Latran pour y prendre possession de son titre de chanoine d’honneur.

Le président français va rencontrer le Pape François dans le palais apostolique dans la matinée de mardi 26 juin au cours d’une visite officielle. Les deux hommes devraient s’entretenir en privé pendant une vingtaine de minutes. Emmanuel Macron, comme tous les autres chefs d’État aura également un entretien avec le secrétaire d’État du Saint-Siège, le cardinal Pietro Parolin.

Après un déjeuner à l’ambassade de France près le Saint-Siège, la Villa Bonaparte, le président français se rendra à 14h30 en la cathédrale de Rome, la basilique Saint-Jean-de-Latran pour y prendre possession de son titre de chanoine d’honneur du chapitre du Latran. Il y sera reçu par Mgr Angelo De Donatis, vicaire général du diocèse de Rome archiprêtre de Saint-Jean-de-Latran.

Célébration au Latran

La célébration, qui n’est pas une messe, débutera par un salut du vicaire et se poursuivra par une prière et la lecture d’un texte biblique. Emmanuel Macron se rendra ensuite dans la chapelle Colonna où il signera les documents qui lui permettront de prendre possession de sa stalle de chanoine. Il recevra à cette occasion un cadeau de la part du chapitre : une copie de la croix du Latran qui lui sera remise par Mgr Enrico Feroci, camerlingue du chapitre et directeur de Caritas Rome.

Le président se déplacera ensuite dans le cloître de la basilique où se trouve la statue du roi Henri IV, premier chanoine d’honneur. Il visitera enfin l’étage noble du palais apostolique du Latran.

Chanoine d’honneur, une vieille tradition

Tous les présidents de la République française sont de droit, chanoines d’honneur de la basilique Saint-Jean-de-Latran. Cette tradition remonte au roi Henri IV mais les liens qui unissent la cathédrale de Rome avec la France remontent au Moyen-Age. Les rois de France, dès Charles V (1364-1380), firent plusieurs dons à la basilique. Louis XI (1461-1483) donna au chapitre les revenus de l’abbaye de Clairac (Lot). Par la suite, et après les guerres de Religion, Henri IV, en 1604, confirma ce don et fit en sorte que le chapitre en touche réellement les revenus.

Pour le récompenser, le chapitre fit du Bon Roi le chanoine d’honneur, lui conférant même la possibilité d’entrer à cheval au sein de l’église. Ce titre et ce privilège ont ensuite été transmis à ses successeurs à la tête de la France, quel que soit le régime politique, monarchie, empire ou république.

En plus, chaque 13 décembre, jour de l’anniversaire d’Henri, une messe pour la France est célébrée dans la basilique. Si la cérémonie de prise de possession du titre de chanoine d’honneur est tombée en désuétude sous la IIIe République, elle fut reprise sous la IVe République par le président René Coty en 1957. Charles De Gaulle, Valéry Giscard d’Estaing, Jacques Chirac et Nicolas Sarkozy ont suivi son exemple et sont venus au Latran. Sans cheval.

23 juin 2018, 16:47