Version Béta

Cerca

VaticanNews
Le Pape François rencontrant des familles en octobre 2013 Le Pape François rencontrant des familles en octobre 2013  (Vatican Media)

De nouveaux statuts pour le dicastère pour les laïcs, de la famille et de la vie

Le Saint-Siège a publié ce mardi les nouveaux statuts du dicastère pour les laïcs, la famille et la vie, qui avait été créé en août 2016 après la fusion des conseils pontificaux pour les laïcs et la famille et, auquel est rattachée l’Académie pontificale pour la vie.

Sergio Centofanti – Cité du Vatican

Parmi les principales nouveautés fixées par ces statuts, son organisation d’abord : le dicastère n’est plus divisé en trois sections. Selon le principe de synodalité et de subsidiarité, il entretient des relations avec les conférences épiscopales, les Eglises locales et autres organismes ecclésiaux, en promouvant entre eux les échanges et en les facilitant.

La promotion des fidèles laïcs dans l’Eglise et dans le monde

Les statuts rappellent également que l’une des vocations du dicastère est « la promotion de la vocation et de la mission des fidèles dans l’Eglise et dans le monde, qu’ils vivent le célibat, soient mariés ou non et aussi comme appartenant à des associations, des mouvements ou des communautés ». Le dicastère a aussi pour mission de « favoriser chez les fidèles laïcs la conscience de la coresponsabilité, forte du Baptême, pour la vie et la mission de l’Eglise, selon les divers charismes reçus, pour l’édification commune, avec une attention particulière à la mission spécifique des fidèles laïcs d’animer et de perfectionner l’ordre des réalités temporelles », comme le précise la Constitution Lumen Gentium de 1964

Une place prépondérante des jeunes

Les nouveaux statuts mettent par ailleurs en évidence une attention plus claire du dicastère envers les jeunes, en «promouvant leur protagonisme face aux défis du monde contemporain», rappelant notamment leur engagement au moment de la préparation des Journées Mondiales de la Jeunesse.

Homme et femme : complémentarité et égale dignité

Ces nouveaux précisent aussi que le dicastère «s’efforcera d’approfondir la relation homme-femme, leur spécificité, réciprocité et complémentarité, ainsi que leur égale dignité. En valorisant le "génie féminin", le dicastère apporte sa contribution à la réflexion ecclésiale sur l’identité et la mission de la femme dans l’Eglise et la société, en en promouvant la participation».

Soins pastoraux et droits de la famille

Rappelant que le dicastère «à la lumière du Magistère pontifical, promeut le soin pastoral de la famille, en protège la dignité et le bien basé sur le sacrement du mariage, en favorise les droits et la responsabilité dans l’Eglise et la société civile, afin que l’institution familiale puisse toujours mieux accomplir ses fonctions».

En faisant référence au chapitre huit de l’exhortation apostolique Amoris Laetitia, les statuts rappellent aussi que le dicastère est chargé d’exprimer la sollicitude pastorale de l’Eglise y compris face aux situations dites «irrégulières».

Le dicastère soutient aussi «les initiatives en faveur d’une procréation responsable, tout comme la protection de la vie humaine de sa conception jusqu’à sa fin naturelle, en tenant en compte les besoins de la personne dans les diverses phases évolutives». En outre, l’une des tâces du dicastère est aussi de «promouvoir et encourager les organisations et associations qui aident la femme et la famille à protéger le don de la vie, en particulier dans les cas de grossesse difficile, et à prévenir le recours à l’avortement. Il soutient par ailleurs les programmes d’aide en faveur des femmes qui auraient subi un avortement».

Les nouvelles idéologies

Les nouveaux statuts rappellent enfin la mission du dicastère, «sur la base de la doctrine morale catholique et du Magistère de l’Eglise, est d’étudier et promouvoir une formation qui regarde les questions de biomédecine et de droit relatif à la vie humaine, ainsi que les idéologies qui se développent autour de la vie humaine et de la réalité du genre humain».
 

08 mai 2018, 15:21