Version Béta

Cerca

Vatican News
Le Pape émérite Benoît XVI Le Pape émérite Benoît XVI 

Un documentaire pour les 91 ans de Benoît XVI

Le Pape émérite fêtera ses 91 ans le 16 avril prochain. À cette occasion, un documentaire spécial, intitulé «Benoît XVI, l’heure de la vérité», sera présenté en avant-première à la cinémathèque du Vatican, avant sa diffusion sur TV 2000.

Manuella Affejee (avec Vatican Insider)- Cité du Vatican

Ce documentaire, réalisé par deux journalistes de Rome Reports, produit en collaboration avec la chaine italienne TV 2000 et la Fondation Joseph Ratzinger-Benoît XVI, raconte la vie du 265e Pape de l’Eglise: sa jeunesse en Bavière, ses débuts de jeune et talentueux théologien, notamment lors du Concile Vatican II, l’exigeante mission qu’il mena durant 24 ans à la tête de la Congrégation pour la doctrine de la Foi auprès de saint Jean-Paul II, et enfin, son accession au siège de Pierre.

Lors de son pontificat de huit années, Benoît XVI, avec son charisme propre, choisit d’approfondir un dialogue nécessaire avec les autres religions et les non-croyants, de faire entendre la voix de l’Eglise et du Saint-Siège sur les principales problématiques mondiales; l’on se rappelle également ces moments de grande communion qu’il partagea avec les jeunes catholiques, lors des JMJ de Cologne, Sydney et de Madrid, l’attention qu’il porta envers le Moyen-Orient et l’Afrique, auxquels il consacra deux synodes extraordinaires. Sa devise épiscopale, «collaborateurs de la vérité» fut véritablement le fil conducteur de son pontificat et de l’action purificatrice qu’il entreprit au sein de l’Eglise. Sa renonciation, le 11 février 2013, est incontestablement un événement majeur de l’Histoire de la papauté.

«Pourquoi a-t-il renoncé ?», «pourquoi a-t-il choisi ce moment ?» : des questions auxquelles le documentaire tentera de répondre, au travers d’entretiens avec ceux qui furent ses plus proches collaborateurs: son frère Georg, le père Federico Lombardi, son ancien porte-parole et désormais président de la Fondation Ratzinger, Mgr Georg Gansweïn, son secrétaire particulier et préfet de la Maison pontificale, le cardinal Christoph Schönborn, archevêque de Vienne, ou encore Stephan Horn, qui fut son secrétaire à Ratisbonne.

13 avril 2018, 17:53