Version Béta

Cerca

Vatican News
Mgr Scicluna à la nonciature apostolique de Santiago du Chili, le 23 février 2018. Mgr Scicluna à la nonciature apostolique de Santiago du Chili, le 23 février 2018.  (ANSA)

Fin de la mission de Mgr Scicluna au Chili

L’archevêque de Malte, Mgr Charles Scicluna, a conclu hier sa mission à Santiago du Chili, menée dans un climat de dialogue et d’écoute.

«Ce mercredi 28 février s’est terminée la mission de Mgr Charles Scicluna à Santiago-du-Chili, demandée par le Saint-Père, avec la charge d’écouter les personnes disposées à apporter des éléments sur la situation de l’évêque d’Osorno, Mgr Juan Barros», a fait savoir le porte-parole de la conférence épiscopale chilienne, Jaime Coiro.

Il signale que malgré les problèmes de santé qui avaient nécessité son hospitalisation, durant sa période de convalescence à la nonciature, Mgr Scicluna a eu la possibilité de recevoir certaines personnes qui avaient demandé à le rencontrer, au sujet de la mission qui lui incombait concernant l’affaire Barros, mais aussi sur d’autres dossiers concernant des abus sexuels commis par des membres du clergé. Mgr Scicluna a remercié les personnes entendues pour leurs témoignages et leur a donné des conseils à partir des normes et procédures canoniques en vigueur. Il transmettra par ailleurs au Saint-Siège toutes les informations qui lui semblent pertinentes.

Le communiqué de la conférence épiscopale précise que l’archevêque de Malte, assisté par Mgr Jordi Bertomeu qui l’avait remplacé durant son hospitalisation, s’entretiendra prochainement avec le Pape au sujet des informations rassemblées durant sa mission au Chili.

La conférence épiscopale fait savoir que Mgr Scicluna exprime ses remerciements au nonce apostolique, au personnel de la nonciature, à l’équipe de la clinique qui l’avait pris en charge, et à toutes les personnes qui lui ont manifesté proximité et confiance durant sa mission. Il exprime également sa gratitude à l’égard de toutes les personnes que lui et Mgr Bertomeu ont pu rencontrer durant leurs entretiens, menés dans un climat de dialogue serein, avec une bonne attitude d’écoute et de confiance.

Mgr Scicluna devait quitter Santiago ce jeudi 1er mars.

01 mars 2018, 17:28