Version Béta

Cerca

Vatican News
Mgr Dario Edoardo Viganò. Mgr Dario Edoardo Viganò.  (AFP or licensors)

Démission de Mgr Vigano, préfet du Secrétariat pour la Communication

Le Pape François accepte ce mercredi la démission de Mgr Viganò, qu’il avait nommé en 2015 pour piloter la réforme des médias du Vatican.

Dans une lettre adressée au Pape François et datée du 19 mars, Mgr Viganò évoquait les récentes controverses concernant son travail, suite notamment à la confusion qui avait entouré une lettre de Benoît XVI. Le document avait été présenté d’abord comme un soutien à la publication d’un recueil théologique sur le Pape François. Mais dans les paragraphes suivants, publiés ultérieurement, le Pape émérite critiquait fermement la présence parmi les auteurs, d’un théologien allemand hostile à son pontificat et à celui de Jean-Paul II.

Suite à l’enlisement de la polémique, Mgr Vigano explique qu’il a décidé de se retirer par respect pour éviter que la réforme de la communication puisse être d’une façon ou d’une autre «retardée, endommagée, ou même bloquée». Dans une lettre publiée par le Bureau de Presse du Saint-Siège, le Pape déclare accepter sa démission, «non sans effort».

Mgr Vigano, qui aura 56 ans en juin, avait été nommé préfet du Secrétariat pour la Communication en juin 2015, après avoir dirigé le Centre de Télévision du Vatican. Ce prêtre du diocèse de Milan était le seul chef de dicastère de la Curie romaine à ne pas avoir été ordonné évêque, bien que ce dicastère soit le plus important du Vatican sur le plan du personnel (près de 600 employés). Après l'incorporation de Radio Vatican, du Centre de Télévision du Vatican (CTV) et de la Libraire Éditrice Vaticane (LEV), le grand chantier de l'année en cours est l'incorporation de L'Osservatore Romano, qui pose de nombreux défis techniques et humains.

Dans sa lettre le Pape exprime sa volonté d’assurer une continuité dans la réforme en nommant Mgr Viganò assesseur du SPC, afin de pouvoir donner sa «contribution humaine et professionnelle» au nouveau Préfet. Les contours de cette fonction restent toutefois à définir.

En attendant la nomination d’un nouveau préfet, l’intérim sera assuré par le secrétaire du dicastère, Mgr Lucio Adrian Ruiz, de nationalité argentine, comme le Pape François. Avant de devenir en juin 2015 le numéro deux du Secrétariat pour la Communication, ce prêtre du diocèse de Santa Fe avait été responsable du bureau internet du Vatican.

 

21 mars 2018, 12:50