Cerca

Vatican News
Mgr Charles Scicluna lors de son arrivée à la nonciature apostolique au Chili, le 20 février 2018. Mgr Charles Scicluna lors de son arrivée à la nonciature apostolique au Chili, le 20 février 2018.  (AFP or licensors)

Mgr Scicluna hospitalisé au Chili

Le porte-parole de la conférence épiscopale chilienne a fait savoir, ce mercredi 21 février, que Mgr Charles Scicluna, archevêque de Malte et envoyé spécial du Pape François au Chili pour enquêter sur l’affaire Barros, était hospitalisé.

Mgr Scicluna a été hospitalisé pour des examens, qui font suite à un malaise ressenti la semaine dernière. Selon les médias locaux, il souffrirait d’une inflammation de la vésicule, mais il espère reprendre ses travaux dès le 22 ou le 23 février.

Cependant, malgré son indisponibilité, les entretiens prévus à la nonciature se sont poursuivis, à la demande personnelle du Pape, qui a été informé de la situation et a demandé la poursuite de l’enquête au rythme qui était prévu.

Mgr Jordi Bertomeu, official de la Congrégation pour la Doctrine de la Foi, qui l’accompagnait comme notaire, a assumé ce mercredi la conduite des entretiens, en étant accompagné par un autre prêtre qui assure l’office de notaire.

«Nous espérons une guérison rapide de Mgr Scicluna, qui a manifesté sa disposition à pouvoir, dans la mesure du possible, rencontrer certaines de ces personnes dès qu’il pourra exercer la mission qui lui a été confiée», a précisé le porte-parole de la conférence des évêques du Chili.

La venue au Chili de l’archevêque maltais, ancien promoteur de justice de la Congrégation pour la doctrine de la foi, suscite de fortes attentes, alors que la controverse sur le silence présumé de Mgr Juan Barros sur les abus perpétrés par le prêtre pédophile Fernando Karadima s’est envenimée ces derniers mois.

21 février 2018, 19:04