Cerca

Vatican News
Le congrès international organisé au Vatican sur les soins palliatifs, le 28 février 2018. Le congrès international organisé au Vatican sur les soins palliatifs, le 28 février 2018. 

Les soins palliatifs, un défi de civilisation

« Les soins palliatifs : partout et pour tous » : c’est le nom de la conférence organisée par l’Académie pontificale pour la Vie ce mercredi 28 février et ce jeudi 1er mars dans les locaux de l’université Augustinianum, à deux pas du Vatican.

Entretien réalisé par Xavier Sartre – Cité du Vatican

«Les soins palliatifs sont une forme privilégiée et désintéressée de charité chrétienne au moment ultime de la vie et en aucun cas ne doivent être confondues avec l’euthanasie» : c’est ainsi que Mgr Vincenzo Paglia, président de l’Académie pontificale pour la Vie, a présenté la conférence internationale qu’il a organisée. Cette rencontre scientifique réunit 400 spécialistes venus de 38 pays différents et s’inscrit dans le projet global de l’Académie de diffuser une culture de l’attention au malade en fin de vie afin que personne ne meure seul.

 

Pendant ces deux jours d’échanges et de réflexion, des médecins, des représentants des principales religions et des membres d’associations promouvant les soins palliatifs vont mettre en commun leurs expériences qui répondent à l’exigence rappelée par le Pape François dans sa lettre envoyée à cette occasion : «toujours soigner» même si la guérison n’est pas possible.

Les soins palliatifs ne sont pas qu’une question strictement médicale. L’aspect humain et spirituel, la dimension globale du patient en somme, est essentiel. Marie-Charlotte Bouësseau, du département Prestation de services et sécurité de l’Organisation mondiale de la Santé, à Genève, travaille depuis de nombreuses années à la promotion de ces soins. En net développement dans le monde, ils doivent faire face au manque de moyens dans certains États mais aussi à des résistances culturelles.

Entretien avec Marie-Charlotte Bouësseau

 

28 février 2018, 18:11