Cerca

Vatican News
Lors de la 16e Exposition internationale d’architecture de Venise, qui se déroulera du 26 mai au 25 novembre, le Saint-Siège aura donc un pavillon sur l’Île de  San Giorgio Maggiore. Lors de la 16e Exposition internationale d’architecture de Venise, qui se déroulera du 26 mai au 25 novembre, le Saint-Siège aura un pavillon sur l’Île de San Giorgio Maggiore. 

Le Vatican participera à la Biennale d’architecture de Venise 2018

Pour la première fois, le Saint-Siège prendra part à la 16ème Biennale internationale d’architecture de Venise, du 26 mai au 25 novembre 2018, sur le thème du «Freespace». Un thème qui célèbre «la générosité et la prévenance de l'architecture à travers le monde», selon les directrices de la manifestation artistique.

Delphine Allaire – Cité du Vatican

Après avoir rencontré de francs succès lors de ses expositions à la Biennale d’art contemporain de Venise en 2013 et 2015, le Vatican va cette année s’essayer à l’architecture dans la cité des Doges.

L’ idyllique San Giorgio Maggiore

Sur la petite île San Giorgio Maggiore qui fait face à la place Saint-Marc, dix architectes présenteront leurs projets dans le Pavillon du Vatican, ouvert à tous.

Ces dix architectes de nationalités différentes – dont la liste complète n’est pas encore arrêtée – ont été invités à proposer et concevoir chacun une chapelle, en étudiant les possibilités offertes par différents matériaux, et surtout, sans modèle.

Des chapelles isolées et abstraites

S’il est habituel d'inscrire la chapelle dans un espace religieux plus vaste, tels qu’une église ou une cathédrale, dans le pavillon du Saint-Siège à la Biennale d'architecture 2018, en revanche, les chapelles seront isolées, placées dans un environnement naturel et abstrait, «métaphore de la pérégrination de la vie».

Une attention particulière dans la conception et la construction des structures sera également donnée à la possibilité de réutiliser ces chapelles après exposition, dans la protection et le respect de l'espace naturel environnant.

Lier architecture et spiritualité

Ce projet est inspiré de la Cappella nel bosco (la Chapelle dans le bois), œuvre conçue par l’architecte suédois Gunnar Asplund dans les années 1920, près du cimetière de Stockholm, a indiqué dans un communiqué le Conseil pontifical pour la Culture, instigateur de cette participation du Saint-Siège à la Biennale.

Une participation qui donnera également lieu à un événement organisé par le «Parvis des Gentils» - instance créée par le Vatican en 2011 pour encourager le dialogue entre les croyants et les non croyants-, le 21 septembre 2018.

Quatre architectes de renommée internationale seront en compétition entre eux, et avec le public, afin de montrer à quel point le dialogue entre l'architecture et la spiritualité peut être fructueux, dans le prolongement de l'encyclique Laudato Si’.

La présentation officielle de l'ensemble du projet du Saint-Siège et des architectes participants, aura lieu en avril 2018, au Vatican.  

23 janvier 2018, 17:45