Cerca

Vatican News
Le Pape et le cardinal Turkson, président de la Fondation Populorum Progressio. - AFP Le Pape et le cardinal Turkson, président de la Fondation Populorum Progressio. - AFP 

Le Pape François encourage la Fondation "Populorum Progressio"

À l’occasion d’un conférence organisée en l’honneur du 25e anniversaire de la Fondation Populorum Progressio, le Pape a adressé une lettre au cardinal Peter Turkson, préfet du Dicastère pour le Service du Développement humain intégral et président de cette Fondation.

Par Cyprien Viet

Remarquant que  la Fondation Populorum Progressio créé par Jean-Paul II en 1992 est venu en aide à 4400 projets réalisés «pour améliorer les conditions des peuples autochtones, métisses et afro-américains», François rappelle, dans une lettre adréssée au cardinal Peter Turkson, que cet organisme est «une manifestation de l’amour de Dieu et de la présence maternelle de l’Église au milieu de tous les hommes, en particulier pour les plus pauvres parmi les pauvres».

François relève que malgré leur potentiel de développement, les nations d’Amérique latine et des Caraïbes demeurent marquées par des inégalités sociales et par une exploitation abusive des ressources naturelles. «Quand un système économique place au centre seulement le dieu argent, les politiques d’exclusion se déchaînent, et il n’y a plus de place ni pour l’homme ni pour la femme», remarque le Pape dans ce message. La Fondation «incarne dans ses projets l’option préférentielle pour les pauvres, en mettant en évidence leur dignité, à travers le témoignage de la charité du Christ qui se fait aide, main tendue au frère et à la sœur pour qu’ils se lèvent, qu’ils recommencent à espérer et à vivre une vie digne».

François espère que le Synode de 2019 pour l’Amazonie apportera un nouvel élan aux activités de cette Fondation, qu’il confie à l’intercession de la Vierge de Guadalupe, fêtée de 12 décembre.

(JB)

12 décembre 2017, 18:57