Version Béta

Cerca

Saints Simon et Jude (Thaddée), apôtres

Saints Simon et Jude (Thaddée) Saints Simon et Jude (Thaddée)  (© Musei Vaticani)

Quand on parle d’eux c’est comme entrer dans les plis les plus intimes de l’état civil de l’Evangile, là où Jésus-Dieu montre avec intensité sa dimension de Jésus-Homme. Car, saints Jude Thaddée et saint Simon, deux des Apôtres parmi les moins connus, sont paradoxalement parmi les plus étroits à leur Maître, deux de ses cousins. Au moins, la tradition en est plutôt certaine pour ce qui concerne Jude Thaddée, car, on déduit d’après les Ecritures, que son père, Alphée, était frère de saint Joseph, alors que sa mère, Marie Cléopha, était cousine de la Vierge. Pour ce qui concerne Simon, les choses sont plutôt enveloppées dans le brouillard.

Beaucoup de visages, un Apôtre

L’Evangile nomme saint Simon comme dixième apôtre, justement après Jude Thaddée, c’est là une donnée historique sûre. De là, d’ailleurs, cas rare avec les disciples de Jésus, les choses deviennent confuses. Beaucoup identifient en Simon, le cousin homonyme du Christ, frère de Jacques le Mineur. Les Byzantins identifient en lui Nathanaël de Cana et le maître de cérémonie des Noces de Cana, alors que S. Fortunat de Poitiers affirme que Simon et Jude Thaddée furent ensevelis à Suanir, ville de la Perse où ils subirent le martyre. Selon la tradition, il est presque certain que c’est dans cette zone du monde que Simon dit «le Zélote» ou «le Cananéen», comme l’appellent les évangélistes Matthieu et Marc, rencontre son compagnon de mission et de destin.

Jude le disciple fidèle

Il y avait deux Jude à la suite de Jésus et naturellement le moins connu est Thaddée, qui, spécialement, au Moyen Age, fut l’objet de peu de dévotion. Quand les onze se dispersent à partir de Jérusalem pour annoncer le Règne de Dieu sur d’autres terres, Jude Thaddée part de la Galilée et de la Samarie pour se rendre ensuite vers la Syrie, l’Arménie et l’ancienne Perse. C’est dans cette zone, soutiennent certains sources qui font autorité, qu’il rencontre Simon, et leur prédication à tous deux porte au baptême des dizaines de milliers de Babyloniens et des personnes d’autres villes. Comme toujours, l’Evangile rassemble disciples et ennemis, et pour les deux Apôtres va arriver l’heure du témoignage suprême.

Le courage de se dire chrétiens

Arrêtés et portés au Temple du soleil, on demande aux deux Apôtres de rendre un culte à la déesse Diane en reniant le Christ. En refusant, on raconte que Jude Thaddée ait déclaré fausses les idoles païennes et qu’à l’instant même deux horribles démons soient sortis du temple en le détruisant. La foule qui assiste à la scène, épouvantée, s’acharne avec férocité sur les deux Apôtres qui sont brutalement tués. Leurs reliques sont conservées dans la Basilique Saint Pierre.