Cerca

Saint Abraham, patriarche

Abraham est un descendant direct de Sem, un des trois fils de Noé; il vit avec son père Terah et toute sa famille à Ur en Chaldée, ville de la Basse Mésopotamie, l’actuel Iraq. Son aventure de découverte progressive et amitié avec l’unique vrai Dieu est le début de l’histoire des Patriarches d’Israël, qui couvre la période entre le XIX et le XVII siècle av. JC et est racontée dans le livre de la Genèse.

L’homme de la foi

Le vieux Terah part d’Ur ensemble avec son fils Abraham, la femme de ce dernier Sara et son neveu Lot, fils du son frère défunt Aran, et ils prennent la direction du pays de Canaan. Arrivés à Haran ils s’y établissent pour longtemps. A la mort de Terah, à l’âge de 205 ans, Dieu surgit dans la vie d’Abraham en l’appelant à une mystérieuse mission, à laquelle il répond avec une foi profonde. A 75 ans il prend avec lui sa femme et son neveu et se reprend la route avec son bétail et ses serviteurs, et en bédouin il traverse la Palestine sans que Dieu lui révèle sa destination. A un certain point Abraham et Lot se séparent; pendant que ce dernier se dirige vers la vallée du Jourdain, et s’établit près de Sodome, Abraham reste au pays de Canaan, où le Seigneur lui parle de nouveau

L’amitié avec Dieu

Certains rois orientaux commencent à faire des incursions en Palestine; ils confisquent les biens de Lot et le tiennent prisonnier lui et sa femme. Abraham réussit à les libérer et à récupérer les biens. Dieu est toujours avec lui et lui confirme la promesse de la nombreuse descendance qu’il lui donnera. Alors Sarah, la femme d’Abraham, déjà très âgée, donne à son mari l’esclave Agar, et de leur union naît Ismaël. Abraham scelle son alliance avec Dieu en initiant la pratique de la circoncision à laquelle il soumet tous les garçons de la famille. Dieu apparaît de nouveau à Abraham près du chêne de Mambré, sous l’apparence de trois anges,qui lui annoncent la maternité de Sarah, mais aussi la destruction des villes pécheresses de Sodome et Gomorrhe. De cette destruction sont épargnés Lot et sa femme qui, en désobéissant à Dieu, se retourne pour regarder l’incendie en cours et est transformée en un bloc de sel.

Le Père de tous les croyants

Quelque temps après, Sarah met au monde Isaac et fait renvoyer de la maison Agar et Ismaël. Abraham en est très peiné, mais le Seigneur lui promet une nombreuse descendance aussi pour Ismaël. Voici que survient le moment le plus dramatique de la vie d’Abraham; le Seigneur lui demande de lui sacrifier son fils Isaac, celui qu’il avait tant attendu et que Dieu lui-même lui avait donné. Au moment où Abraham veut tuer son fils, un ange envoyé par le Seigneur arrête sa main en épargnant ainsi la vie d’Isaac justement en raison de la foi immense et obéissance dont Abraham a fait preuve. Le patriarche mourra à 175 ans au pays de Canaan, alors que d’Isaac et d’Ismaël descendront respectivement les peuples juifs et arabes.