Version Béta

Cerca

Sainte Iphigénie

Sainte Iphigénie, Andrea Orcagna et Jacopo di Cione Sainte Iphigénie, Andrea Orcagna et Jacopo di Cione 

Sainte Iphigénie était l’une des enfants de Eggipus et Eufenisa, souverains de Nubie, un petit royaume païen d’Éthiopie. On en sait peu sur sa vie. Les informations dont on dispose à son sujet rapportent que, huit ans après l’Ascension de Jésus, l’apôtre Matthieu et d’autres disciples partirent pour évangéliser la région de Nubie, où ils ne furent pas bien accueillis par les habitants. Seule la princesse Iphigénie comprit et fit sienne l’idée d’un Dieu unique, en refusant le paganisme.

Elle Multiplia ses efforts pour répandre le christianisme

Face à la diffusion du christianisme, les chefs païens, dont beaucoup étaient influents dans la communauté, décidèrent d’offrir Iphigénie en sacrifice. La Sainte attendit ce moment tragique en se consacrant à Dieu, unique Créateur. Alors qu’on préparait le feu du bûcher, elle écouta les encouragements de saint Matthieu à ressentir l’amour de Dieu dans son propre cœur. Lorsque les flammes furent ardentes, Sainte Iphigénie éleva la voix, en invoquant le nom de Jésus. Les témoignages racontent qu’un ange vint du ciel, et arracha Iphigénie des mains de ses bourreaux. Une fois sauvée, elle multiplia ses efforts et son zèle pour la conversion des populations de Nubie au christianisme.

Protectrice des incendies

La Sainte rencontra beaucoup de résistances dont celle de Hirtaco. C’est lui qui chercha à faire en sorte que Matthieu convainquît Iphigénie à l’épouser. Matthieu refusa et, ainsi, selon certaines reconstructions considérées peu fiables, par ce refus, Matthieu traça la route d’Iphigénie vers le martyre. Iphigénie et son frère Euphronius durent ensuite faire face à un grand incendie provoqué par Hirtaco. Mais, grâce à l’aide du Seigneur, ils survécurent, alors que Hirtaco prit la fuite. Le peuple proclama roi Euphronius, qui gouverna dans la paix pendant soixante-dix ans et ensuite lui succéda un fils. Quand arriva le moment de la mort pour Iphigénie, la Sainte reçut les Sacrements et attendit le moment de la mort dans la paix et la sérénité. Sainte Iphigénie est considérée « Libératrice de Nubie » et est invoquée comme protectrice contre les incendies. En effet, presque dans toutes représentations, Iphigénie apparaît avec en main une maison en flammes et une église.