Version Béta

Cerca

Saint Pierre Favre, jésuite

Saint Pierre Favre Saint Pierre Favre  (© Compagnia di Gesù)

Premier prêtre jésuite

Pierre Favre naquit dans le duché de Savoie le 13 avril 1506, dans le hameau du Villaret, commune de Saint Jean-de-Sixt. C’est là qu’il grandit, gardant les troupeaux de ses parents.  À 10 ans, il apprit les rudiments de la grammaire et du calcul à l'école de Thônes. Très vite, l'élève manifesta une vive intelligence servie par une mémoire fidèle, si bien qu'à la rentrée de l'automne 1517, Pierre entra au collège de la Roche-sur-Foron. À partir de 1525, il vint étudier à Paris au collège Sainte-Barbe en qualité de pensionnaire. A 23 ans, il est bachelier ès arts puis il est reçu à la licence, classé 24ème sur une centaine de candidats. Pierre peut alors opter pour l'une des trois Facultés Supérieures de l'Université et il choisit la Théologie. Parmi ses compagnons de chambre, on trouve François-Xavier et Ignace de Loyola. Celui-ci se l’adjoignit comme le 1er de tous ses Compagnons.

Sur les routes de l’Europe

Ordonné prêtre le 30 mai 1534 par le cardinal Jean du Bellay, il fut le 1er prêtre de la Compagnie de Jésus sur ordre du Souverain Pontife. A partir de novembre 1536 et pendant 10 ans, il parcourut les principaux pays d’Europe en passant par Rome, Madrid, Mayence, Cologne, Anvers, Lisbonne, Barcelone et y travailla à la restauration catholique. Il mourut épuisé à Rome le 1er août 1546 et inhumé dans le caveau des Pères, sous l'autel de l'église de Notre-Dame de la Rue. Après sa mort, saint Ignace se mit à l'invoquer. Il fut béatifié par Pie IX en 1872 et a été canonisé par le Pape François le 17 décembre 2013. Homme modeste et sensible, à la vie intérieure profonde, il était doté du don de l'amitié avec les personnes les plus diverses. Il était néanmoins un esprit inquiet, indécis et insatisfait. Sous la conduite de saint Ignace il a appris à allier sa grande sensibilité avec la capacité à prendre des décisions. Ayant ainsi pris en charge ses élans après les avoir identifiés, Pierre Favre manifesta dans les difficultés son véritable esprit d'action.

Si vous passez par là…

Une chapelle à la mémoire de Pierre Favre  fut édifiée en 1600 à l'emplacement de la ferme de ses parents. Pillée et ravagée en 1794 elle fut relevée dans les années 1820 et restaurée en 1982 grâce à une collaboration de la commune de Saint Jean-de-Sixt, de la paroisse et des pères Jésuites d'Annecy.