Cerca

Saint Blaise, évêque de Sébaste et martyr

Saint Blaise,  École de Novgorod Saint Blaise, École de Novgorod 

Evêque et médecin

La tradition veut que Blaise soit originaire de Sébaste, en Arménie, où il passa sa jeunesse en se consacrant en particulier aux études de médecine. Devenu évêque, il s’employa aux soins des maladies physiques et spirituelles des gens, en accomplissant, selon la tradition, même des guérisons prodigieuses. En ces années-là les conditions de vie pour les chrétiens fidèles s’aggravèrent à cause des conflits entre l’empereur d’Orient, Licinius et celui d’Occident, Constantin, qui aboutirent à de nouvelles persécutions. Blaise, pour échapper aux violences, se réfugia dans une caverne du Mont Argée, en vivant dans la solitude et la prière, en guidant aussi depuis la caverne, son Eglise au moyen des messages envoyés en secret.

Le miracle de la gorge

En fin de compte, Blaise fut découvert; il est arrêté par la garde du gouverneur Agricola et conduit au tribunal. Sur la route il rencontra une mère désespérée avec son petit enfant dans les bras; le bébé suffoquait à cause d’une épine ou d’une arête de poisson coincée dans la gorge. L’évêque le bénit et ce dernier fut guéri à l’instant. Mais cela qui ne suffit pas à lui épargné le martyre après d’atroces tortures qui ne réussirent pas à l’ébranler.

Le naufrage des reliques

Après sa mort, Blaise fut enseveli dans la cathédrale de Sébaste, mais en 723, une partie de ses restes est transférée à Rome. Durant le voyage une tempête imprévue fait arrêter les reliques à Marathee, sur la côte de l’actuelle Basilicate, localité italienne qui, en effet, encore aujourd’hui, réserve e à saint Blaise une grande dévotion.

Le culte de saint Blaise

Blaise est un de ces saints dont la renommée a atteint de nombreux endroits et c’est pour cela qu’il est vénéré un peu partout. Le miracle de la gorge qu’il accomplit sur l’enfant est encore évoqué chaque 3 février avec une liturgie particulière au cours de laquelle on bénit la gorge des fidèles avec deux cierges croisées devant la gorge elle-même.