Recherche

Les pompiers à pied d'oeuvre pour retrouver des survivants coincés sous les décombres de 4 immeubles soufflés par l'explosion Les pompiers à pied d'oeuvre pour retrouver des survivants coincés sous les décombres de 4 immeubles soufflés par l'explosion 

Italie: la prière de François pour les victimes de Ravanusa

Un télégramme exprime la souffrance du Pape et sa proximité avec toute la population de la ville de la province d'Agrigente où, samedi dernier, plusieurs bâtiments se sont effondrés à cause d'une fuite de gaz. On dénombre sept victimes. La recherche des disparus se poursuit.

Vatican News (avec AFP)

Une «explosion dévastatrice», un «effondrement dramatique» de plusieurs immeubles dans le moment intime et chaleureux du dîner : le Pape prie pour les victimes et porte dans son cœur toute la souffrance des familles brisées par le chagrin, samedi dernier, dans la petite ville de Ravanusa.

Dans un télégramme, signé par le cardinal Secrétaire d'État Pietro Parolin et adressé au Mgr Alessandro Damiano, évêque du diocèse, François salue les efforts déployés par les pompiers pour retrouver d’éventuels survivants coincés sous les décombres; il exprime aussi sa reconnaissance pour la collecte organisée par le diocèse, le 19 décembre prochain, pour les familles sinistrées.

Enquête ouverte pour catastrophe et homicide involontaire

Dans la zone de l'explosion, on recherche encore deux personnes disparues, un père et son fils, âgés de 59 et 33 ans. Ils étaient ensemble, peut-être dans un garage, samedi soir dernier lorsqu'un rugissement puis les flammes ont plongé la petite ville sicilienne dans la terreur, la réduisant à un paysage de cauchemar.

Un décret a déjà été publié pour délimiter la zone sinistrée -la zone du “cratère” et ses environs, soit 10 000 mètres carrés -mais il ne sera pas appliqué tant que les deux personnes disparues n'auront pas été retrouvées. Une enquête pour catastrophe et homicide involontaire a été ouverte pour déterminer la cause de l’explosion qui pourrait être liée à une fuite de gaz selon les autorités. Selon le quotidien La Repubblica, le réseau de gaz de la ville, déployé il y a 36 ans, est l’un des plus anciens d’Italie et s’étend sur un sol instable, exposé à l’érosion et aux glissements de terrain.

14 décembre 2021, 15:27