Recherche

Vatican News
Le Pape François et le président américain Joe Biden, le 29 octobre 2021 au Vatican. Le Pape François et le président américain Joe Biden, le 29 octobre 2021 au Vatican.  (Vatican Media)

Un entretien de 75 minutes entre Joe Biden et le Pape François

Le président des États-Unis, qui avait déjà visité le Vatican à plusieurs reprises lorsqu’il était vice-président, effectue à l’occasion du G20 sa première visite à Rome depuis son élection il y a un an.

Selon le communiqué de la Salle de Presse du Saint-Siège, le vendredi 29 octobre 2021, Joseph R. Biden, Président des États-Unis d'Amérique, a été reçu en audience par le Pape François et a ensuite rencontré le cardinal Pietro Parolin, Secrétaire d'État, accompagné de Mgr Paul Richard Gallagher, Secrétaire pour les relations avec les États.

Au cours de leurs «entretiens cordiaux», ils ont évoqué leur engagement commun en faveur de la protection et de la sauvegarde de la planète, la situation sanitaire et la lutte contre la pandémie de Covid-19, ainsi que les réfugiés et l'aide aux migrants. Il a également été fait référence à la protection des droits de l'homme, y compris le droit à la liberté de religion et de conscience.

Enfin, les entretiens ont permis un échange de vues sur un certain nombre de questions internationales d'actualité, notamment dans le contexte du prochain sommet du G20 à Rome, et sur la promotion de la paix mondiale par la négociation politique.

Le premier président catholique aux États-Unis depuis Kennedy

Le président américain, arrivé dans la nuit en Italie pour participer au G20, a rejoint peu avant midi le Vatican, accompagné dans les rues de Rome par une longue escorte d'une cinquantaine de véhicules. L’étape vaticane de Joe Biden a pris un relief particulier et a suscité un grand intérêt médiatique, puisque la dernière visite d’un président des États-Unis de confession catholique remontait à la venue de John Fitgerald Kennedy, qui fut reçu par Paul VI le 2 juillet 1963.

Joe Biden est le troisième président des États-Unis à être reçu au Vatican par le Pape François, après Barack Obama en 2014 et Donald Trump en 2017. Avec Joe Biden, l’entretien a duré 75 minutes, il fut donc beaucoup plus long qu'avec ses prédécesseurs. Les deux hommes s'étaient déjà rencontré à plusieurs reprises: en tant que vice-président, Joe Biden avait notamment représenté les États-Unis lors de la messe d'installation du Pape François, le 19 mars 2013.

Hommage au «leadership du Pape François»

Un communiqué de la Maison Blanche diffusé ce vendredi après-midi a indiqué que le président américain a remercié le Pape «pour son soutien aux pauvres et à ceux qui souffrent de la faim, de la guerre et de la persécution dans le monde». Joe Biden a salué «le leadership du Pape François dans le combat contre la crise climatique, tout comme son engagement pour garantir la fin de la pandémie pour tous, à travers le partage des vaccins et une reprise économique globale équitable».

Cette visite s’est intégrée dans un agenda diplomatique intensif pour Joe Biden, qui a ensuite rencontré le président italien Sergio Mattarella et le chef du gouvernement Mario Draghi au Quirinal, le siège de la présidence de la République italienne. Il a ensuite retrouvé le président français Emmanuel Macron pour un entretien privé à l’ambassade de France près le Saint-Siège, quelques semaines après la crise diplomatique franco-américaine liée à la vente de sous-marins à l’Australie.

Le président des États-Unis participera ensuite au G20 ce week-end, puis se déplacera à Glasgow pour la COP26.

29 octobre 2021, 15:46