Vatican News
A Beyrouth, les obsèques de S.B Grégoire Pierre XX Ghabroyan, patriarche de Cilicie des Arméniens (1934 - 2021) A Beyrouth, les obsèques de S.B Grégoire Pierre XX Ghabroyan, patriarche de Cilicie des Arméniens (1934 - 2021) 

L’hommage du Pape au défunt patriarche des Arméniens catholiques

Dans un message confié au cardinal Mario Zenari, qui le représente aux obsèques du défunt patriarche à Beyrouth ce samedi, François salue un «pasteur attentif» et soucieux des populations éprouvées par la guerre. Il évoque également ses diverses occasions de rencontre avec S.B Grégoire Pierre XX Ghabroyan.

L’évêque de Rome se souvient notamment d’une messe concélébrée ensemble à Rome, en septembre 2015, année de l’élection du patriarche : «ensemble, nous avons tenu élevés le Corps du Christ et le Sang du Christ, signe visible que le fondement de tout service dans l'Église est l'adhésion et la conformation au Christ, Crucifié et Ressuscité». Ensuite lors de son voyage apostolique en Arménie en 2016, et en 2018, lors de l’inauguration de la statue de saint Grégoire de Narek dans les jardins du Vatican. Autant d’occasions «qui m'ont permis d'être proche du Patriarche Grégoire Pierre XX et, avec lui, du peuple arménien bien aimé qui a tant souffert au cours de son histoire mais qui est toujours resté fidèle à la profession de foi au Christ Sauveur», écrit le Saint-Père.

François rappelle aussi le soutien que le patriarche de Cilicie des Arméniens, «pasteur attentif», apporta à plusieurs œuvres de solidarité en faveur des populations éprouvées de Syrie et du Liban, n’hésitant pas pour cela à nouer des contacts avec diverses institutions civiles et ecclésiastiques. Le Souverain Pontife relève encore son engagement dans le processus de béatification et de canonisation de son «éclairé prédécesseur», le cardinal Grégoire Pierre XV Agagianian.

«Dans la dernière période de son pèlerinage terrestre, il a affronté avec dignité la diminution progressive de ses forces physiques, et avec responsabilité, il s'est demandé en conscience s'il était encore en mesure de guider l'Église arménienne comme Patriarche : le Seigneur lui a répondu, prononçant une dernière fois son appel à le suivre», conclut le Pape avant de recommander à Dieu l’âme de Grégoire Pierre XX, par l’intercession de la Mère de Dieu, de saint Grégoire l’Illuminateur et de tous les martyrs et saints arméniens.

Un autre hommage vient de la Congrégation pour les Églises orientales ; son préfet, le cardinal Leonardo Sandri, salue à son tour l’esprit de «paternité» dont a fait montre le patriarche décédé à 87 ans, son intelligence vive, ses aptitudes d’administrateur et ses qualités relationnelles. Le cardinal dit s’unir à la douleur et aux prières des fidèles et du clergé de l’Église arménienne catholique.

La messe d'obsèques s'est donc tenue à Beyrouth, présidée par Mgr Boutros Marayati, archevêque des Arméniens catholiques d'Alep, qui assume désormais les fonctions d'administrateur de l'Église patriarcale de Cilicie des Arméniens. Parmi les chefs d'Églises catholiques et orthodoxes présents à la cérémonie, le cardinal Béchara Raï, patriarche d'Antioche des maronites, ainsi que S. B Ignace Youssef Younan III, patriarche syriaque catholique. Le Souverain Pontife était représenté par son nonce apostolique en Syrie, le cardinal Mario Zenari. Plusieurs personnalités politiques - dont un représentant du président libanais- et civiles étaient également présents.


29 mai 2021, 12:10