Recherche

Vatican News

Indépendance: le Pape invite les Polonais à être vraiment libres

Que signifie être vraiment libre ? Le Pape a emprunté les paroles de Jean-Paul II pour répondre à cette question dans son salut aux fidèles polonais qui fêtent aujourd’hui l’indépendance du pays. Les catholiques du pays sont d’ailleurs invités, à cette occasion, à une retraite spirituelle par leur épiscopat.

Alors que les Polonais célèbrent ce mercredi 11 novembre la journée nationale de l'indépendance, le Pape a remercié «le Seigneur de l'histoire pour le don de la liberté nationale et personnelle». Dans son adresse aux fidèles Polonais, François est revenu sur ce que signifie «être libre» en citant les paroles de son prédécesseur polonais. «Être vraiment libre ne signifie pas faire tout ce que j'aime ou ce que je veux faire. (...) Être vraiment libre, c'est utiliser sa liberté pour ce qui est vraiment bon. (...) Être vraiment libre, c'est être un homme de bonne conscience, être responsable, être un homme "pour les autres» écrivait saint Jean-Paul II dans sa lettre apostolique adressée à tous les jeunes du monde à l’occasion de l’année internationale de la jeunesse, en 1985.

Le Pape François a conclu son salut en demandant au Seigneur de bénir tous les Polonais, «en leur donnant la paix et la prospérité».

Une retraite virtuelle de trois jours

L’épiscopat polonais, par la voix de Mgr Andrian Galbas président du conseil pour l’Apostolat des Laïcs, a proposé aux fidèles à l’occasion de la fête nationale de participer à une retraite spirituelle par visioconférence pendant trois jours, pour conclure une neuvaine de prière pour la paix et la réconciliation. Actuellement, la société polonaise est divisée sur la question de l’avortement. Des messes ont été perturbées et des églises abîmées par des militants pro-avortement, en signe de protestation après le vote d’une loi restreignant la possibilité d’accès à l’IVG dans le pays.

«Essayons de regarder ce que se passe en nous à la lumière de la Parole de Dieu», explique Mgr Galbas sur le site de la conférence épiscopale, «laissons la Parole de Dieu, et aucune autre, être notre boussole pour nous guider et nous permettre de sortir de ténèbres toujours plus épaisses.»

Depuis le sanctuaire de Częstochowa, des messes seront célébrées tous les soirs, ce mercredi par le Primat de Pologne, précédant l’appel de Jasna Gora pour honorer la Vierge noire en récitant la Bogurodzica, une antique prière mariale. Plusieurs conférences et catéchèses sont également proposées, portant sur «la communauté et la réconciliation», «la vérité et le bien», «l’amour et la miséricorde». Le 12 novembre à 21h30, un débat en ligne aura enfin lieu sur un thème d’actualité : «Divisés / connectés». Tous ces événements sont à suivre sur la chaîne YouTube et la radio de Jasna Góra.

11 novembre 2020, 15:39