Recherche

Vatican News
Le Pape lors de l'angélus de la Toussaint 2020 Le Pape lors de l'angélus de la Toussaint 2020  (AFP or licensors)

Nouvel appel du Pape pour la paix au Nagorny-Karabach

Après la prière de l’angélus, le Pape François a tenu à renouveler son appel à la paix à l’Arménie et à l’Azerbaïdjan. Il a regretté que les populations civiles soient de plus en plus impliquées dans cette guerre.

Vatican News

«En ce jour de jour de fête, n’oublions pas ce qui se passe au Nagorny-Karabach où les affrontements armés succèdent à de fragiles trêves, avec une augmentation tragique des victimes, des destructions d’habitations, d’infrastructures et de lieux de culte, avec l’implication toujours plus grande des populations civiles. C’est tragique». Le Pape François a tenu à revenir de nouveau sur le conflit en cours dans le Caucase entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan pour le contrôle du Nagorny-Karabach, déplorant que les combats touchent de plus en plus de civils et fassent de plus en plus de dégâts dans les villes et villages.

 

Dans ce contexte, le Saint-Père a voulu renouveler son «sincère appel aux responsables des parties en conflit afin qu’ils interviennent aussi vite que possible pour arrêter le versement de sang innocent». «Qu’ils ne pensent pas résoudre la controverse qui les oppose par la violence mais en s’engageant dans une négociation sincère avec l’aide de la communauté internationale. Pour ma part, je suis proche de tous ceux qui souffrent et j’invite à demander l’intercession des saints pour une paix stable dans la région».

Cet appel du Pape intervient alors qu’au moins trois trêves ont été signées sous l’égide des puissances membres du groupe de contact sur le Nagorny-Karabach, la Russie, la France et les États-Unis, et qu’elles ont été aussitôt rompues sur le terrain. Samedi, le gouvernement arménien a officiellement demandé l’aide de la Russie au nom d’accords bilatéraux, ce que Moscou a accepté à la condition que le territoire arménien soit touché par les combats. De son côté, la Turquie, alliée de l’Azerbaïdjan, a tenu à montrer son «soutien» en dépêchant à Bakou ce dimanche son ministre des Affaires étrangères. 

01 novembre 2020, 12:46