Recherche

Vatican News
Le Pape célébrant la messe de la Fête du Corps et du Sang du Christ, le 14 juin 2020 à la basilique Saint-Pierre. Le Pape célébrant la messe de la Fête du Corps et du Sang du Christ, le 14 juin 2020 à la basilique Saint-Pierre. 

Message du Pape aux prêtres âgés de Lombardie: «Le Seigneur porte la croix avec nous»

Le Pape François a adressé un message aux prêtres âgés et malades de Lombardie, rassemblés aujourd'hui avec leurs évêques au sanctuaire de Notre-Dame de Caravaggio. Cette rencontre prend un relief particulier cette année, car la pandémie de coronavirus a affecté très durement cette région d'Italie et elle a fait de nombreuses victimes dans le clergé.

Cyprien Viet – Cité du Vatican

Dans cette lettre datée du 13 août et signée depuis Saint-Jean-de-Latran, l’évêque de Rome remercie la Conférence épiscopale lombarde pour l’organisation de cette «journée de prière et de fraternité avec le clergé âgé et malade». En remarquant que le ministère des prêtres les plus fragiles jouent un rôle essentiel pour l’Église «dans la prière, dans l’écoute, dans l’offrande des souffrances», le Pape leur exprime sa gratitude.

«Merci pour le témoignage d’amour fidèle à Dieu et à l’Église. Merci pour l’annonce silencieuse de l’évangile de la vie. Merci parce que vous êtes une mémoire vivante sur laquelle il faut s’appuyer pour construire le futur de l’Église», écrit François.

En évoquant le confinement récent lié à la pandémie de coronavirus, et donc toutes les limites frustrantes qui ont été imposées dans les relations humaines, le Pape remarque que «nous avons connu ce que certains d’entre vous, comme aussi beaucoup d’autres personnes âgées, vivez quotidiennement. J’espère vraiment que cette période nous aidera à comprendre que, plus que d’occuper des espaces, il est nécessaire de ne pas gâcher le temps qui nous est donné ; et qu’elle nous aidera à goûter la beauté de la rencontre avec l’autre, à guérir du virus de l’autosuffisance. N’oublions pas cette leçon!», insiste le Pape François.

Un temps de purification

Le Pape remarque que beaucoup ont «levé leur regard vers le Ciel» durant cette période angoissante, pleine «d’un silence assourdissant et d’un vide désolant». Ce temps apporte donc une occasion de purification. «Même pour notre vie sacerdotale, la fragilité peut être comme "le feu du fondeur et la lessive des blanchisseurs"» évoqués au 3e chapitre du Livre de Malachie. En nous élevant vers Dieu, la fragilité «nous affine et nous sanctifie». «N’ayons pas peur de la souffrance: le Seigneur porte la croix avec nous!», insiste encore François.

Il conclut son message en confiant les prêtres à l’intercession de la Vierge Marie : «À elle, Mère des prêtres, je confie dans la prière les nombreux prêtres décédés à cause de ce virus et ceux qui sont en train d’affronter le parcours de réadaptation», écrit le Pape en adressant sa bénédiction aux prêtres en leur demandant, comme toujours, de prier pour lui.

17 septembre 2020, 12:07