Recherche

Vatican News
Le Pape François lors de son passage aux siège des Nations unies à New York (2015) Le Pape François lors de son passage aux siège des Nations unies à New York (2015) 

Un message de François à l'ONU, cinq ans après sa visite historique à New York

Le Pape François enverra un message à l'Assemblée générale des Nations unies le 25 septembre. Le secrétaire-général de l’organisation, António Guterres, confirme qu’il s’agira d’une session particulièrement importante.

Adriana Masotti - Cité du Vatican

«Avec son message, le Saint-Père s'adressera à l'Assemblée générale des Nations Unies, dans le cadre de “la Semaine de haut niveau”», a confimé Matteo Bruni, le directeur du Bureau de presse du Saint-Siège. Le Pape François s'exprimera en effet par message vidéo vendredi 25 septembre. 

Pour cette 75e Assemblée générale, le Secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres, veut réitérer aux gouvernements son appel à respecter un cessez-le-feu mondial, demande qu’il avait présentée en mars dernier. Guterres note malgré tout des faits positifs : «de l'Afghanistan au Soudan, nous voyons de nouvelles étapes prometteuses vers la paix. En Syrie, en Libye, en Ukraine et ailleurs, un cessez-le-feu ou l'arrêt des combats pourrait créer un espace pour la diplomatie». Les diplomates onusiens sont également en train de faire pression pour une trêve et la reprise du processus politique au Yémen.

La question du climat et la Covid-19

Anticipant les questions qui seront au coeur de cette Assemblée, notamment la question climatique, António Guterres a mis en garde contre la concentration excessive de gaz à effet de serre, qui a provoqué l'été le plus chaud jamais enregistré et des incendies dévastateurs. Le secrétaire général des Nations Unies a également souligné l'importance de cette réunion : «cette année sera cruciale dans la vie de notre organisation (...) Nous devons continuer à répondre à l'impact immédiat de la pandémie de coronavirus en renforçant les systèmes de santé et en soutenant le développement et la distribution équitable des traitements et des vaccins, mais nous devons également nous préparer à construire une reprise forte, basée sur l'Agenda 2030 et l'accord de Paris».

Le nouveau président élu de cette session de l'Assemblée générale est Volkan Bozkir, ambassadeur de Turquie. Le président des États-Unis, Donald Trump, pourrait être le seul chef d'État à arriver en personne au Palais de verre pour son discours d'ouverture du débat général qui aura lieu mardi prochain, le 22 septembre, de manière virtuelle.

La visite du Pape François aux Nations unies

Il y a tout juste cinq ans, en septembre 2015, le Pape avait fait une étape historique au siège de l'ONU à New York, lors de son voyage apostolique aux États-Unis. A cette occasion, François avait adressé aux représentants de toutes les nations un puissant discours dans lequel il insistait sur l'attention à accorder aux pauvres et à la question du changement climatique. «Le monde demande des solutions urgentes et efficaces», avait-t-il déclaré à cette occasion. 

17 septembre 2020, 12:00