Recherche

Vatican News
Le festival des jeunes de Medjugorje cette année Le festival des jeunes de Medjugorje cette année 

Le Pape aux jeunes de Medjugorje : c'est Jésus qui donne le plein sens à la vie

François a envoyé un message aux participants de la rencontre internationale de prière des jeunes "Mladifest", qui se déroule à Medjugorje du 1er au 6 août sur le thème de Jean : "Venez et voyez". (Jn 1:39). C’est un moment riche en prière, en catéchèse et en fraternité. Le Pape invite les jeunes à "courir" vers Jésus soutenu par l'Esprit-Saint, à le chercher, à se confier et à témoigner de Lui.

Vatican News

Rencontrer «Jésus Christ vivant, spécialement dans l'Eucharistie et dans la Réconciliation», à Medjugorje, lors de votre rendez-vous, est possible et ainsi vous connaîtrez «une autre façon de vivre». Pas la «culture du provisoire», pas le «relativisme», mais des «réponses vraies et sûres». C'est ainsi que François s'adresse aux jeunes dans un message en langue croate. «Les paroles directrices du Festival : "Venez et voyez" (Jn 1,39), adressées par Jésus aux disciples, sont une bénédiction aussi pour vous, les jeunes», explique le Pape car «Jésus aussi tourne son regard vers vous et vous invite à aller et à être avec lui».

Témoigner de Jésus

Être avec le Seigneur, dit le Pape aux jeunes, c'est donner un sens à la vie, Il fait toutes choses nouvelles : «en rencontrant Jésus, vous devenez une personne nouvelle, et vous recevez la mission de transmettre cette expérience aux autres, mais en gardant toujours votre regard fixé sur Lui, le Seigneur». L'invitation du Saint-Père est donc de trouver, voire de prendre le temps d'être avec Jésus, d'aller à sa rencontre, de se confier à Lui «qui est un expert du cœur humain» pour se remplir de «son Esprit» «et être prêt pour la fascinante aventure de la vie».

La raison du Festival est la suivante : «venir», c'est-à-dire se rapprocher de Jésus physiquement et spirituellement, et «voir», c'est-à-dire «faire l'expérience du Seigneur et, grâce à Lui, voir le sens plein et définitif de notre existence».

Marie, modèle de notre «oui»

Le risque à prendre et le modèle qui pourrait nous fasciner, et que le Pape propose aux jeunes de Medjugorje, est celui de Marie, qui avec son «oui» s'est laissée impliquer et a risqué, «sans autre garantie que la certitude d'être porteuse d'une promesse». Son «Voici la servante du Seigneur» (Lc 1, 38) - dit François - est «le plus bel exemple qui nous dit ce qui se passe quand l'homme, dans sa liberté, s'abandonne entre les mains de Dieu». La dernière invocation est donc à la Vierge : «Marie est la Mère qui veille sur nous, ses enfants qui traversent la vie souvent fatigués, dans le besoin, mais avec le désir que la lumière de l'espoir ne s'éteigne pas. C'est ce que nous voulons : que la lumière de l'espoir ne s'éteigne pas».

L'Église a besoin des jeunes

Voici donc le message le plus fort que le Pape tire de Christus Vivit – l’exhortation apostolique post-synodale, et qu'il repropose aux jeunes : «Courez, attirés par ce Visage tant aimé, que nous adorons dans la sainte Eucharistie et que nous reconnaissons dans la chair de notre frère qui souffre. Que l’Esprit Saint vous pousse dans cette course en avant. L’Église a besoin de votre élan, de vos intuitions, de votre foi. (ibid., 299)».

02 août 2020, 15:55