Recherche

Vatican News
Le Pape a écrit au recteur de l'Université pontificale Angelicum à l'occasion de l'inauguration de l'Institut de Culture Saint Jean-Paul II Le Pape a écrit au recteur de l'Université pontificale Angelicum à l'occasion de l'inauguration de l'Institut de Culture Saint Jean-Paul II 

Un Institut de Culture “Saint Jean-Paul II” inauguré à l’Université Angelicum

Ce 18 mai 2020, centenaire de la naissance de saint Jean-Paul II, un Institut de Culture à son nom a été inauguré à l’Université pontificale Saint-Thomas d'Aquin, où Karol Wojtyla a étudié après son ordination sacerdotale. Le Pape François a adressé à cette occasion une lettre au recteur de l’université, le prêtre dominicain Michał Paluch.

Les mots du Saint-Père au père Michał Paluch sont plein de reconnaissance: «Je tiens à exprimer mon appréciation pour cette initiative et à saluer cordialement toute la communauté universitaire et tous ceux qui se sont réunis pour l'événement», écrit-il au début de sa lettre, évoquant saint Jean-Paul II comme «le plus illustre des étudiants» de l’Angelicum. Karol Wojtyla y a passé deux années, de 1946 à 1948, au cours desquelles il prépara sa thèse de doctorat en théologie sur “La foi dans la pensée de saint Jean de la Croix”.

Poursuivre dans le sillage de Jean-Paul II

Le nouvel institut de Culture “Saint Jean-Paul II”, rattaché à la faculté de Philosophie de l’université pontificale, a pour principal objectif de «réfléchir à la culture contemporaine». «À cette fin, les promoteurs entendent profiter de la collaboration des plus éminents philosophes, théologiens et hommes et femmes de culture, dans sa plus large expression, précise le Pape François. Et Saint Jean-Paul II est, de cette œuvre, à la fois l'inspirateur et le premier et le plus important créateur, avec le riche et multiforme héritage qu'il a laissé derrière lui et, même avant cela, avec l'exemple de son esprit ouvert et contemplatif, passionné par Dieu et l'homme, la création, l'histoire et l'art».

Le Saint-Père continue son hommage à son prédécesseur, en soulignant que «ses diverses expériences de vie, notamment les drames de son époque et ses souffrances personnelles, interprétés à la lumière de l'Esprit, l'ont amené à développer avec une profondeur singulière sa réflexion sur l'homme et ses racines culturelles, comme référence indispensable pour toute annonce de l'Évangile».

Contribuer à la mission de l’Église

François appelle aussi à maintenir «l’attitude missionnaire» décrite et incarnée par saint Jean-Paul II, «si nous voulons être une Église sortante, une Église qui ne se contente pas de préserver et d'administrer ce qui existe, mais qui veut être fidèle à sa mission».

«Je suis très heureux que cette initiative ait lieu à l'université Saint-Thomas d'Aquin», poursuit le Souverain Pontife, évoquant «un lieu approprié pour interpréter les importants défis des cultures actuelles. La tradition de l'Ordre dominicain, conclut-il, avec son rôle important dans la réflexion rationnelle sur la foi et ses contenus, articulée de manière magistrale par le Docteur Angélique, ne peut que favoriser ce projet, afin qu'il soit caractérisé par le courage de la vérité, la liberté d'esprit et l'honnêteté intellectuelle», qualités dont a fait preuve Jean-Paul II.

 

18 mai 2020, 12:51