Recherche

Vatican News
François et le Patriarche copte Tawadros II, ici lors de sa visite au Vatican en mai 2013. François et le Patriarche copte Tawadros II, ici lors de sa visite au Vatican en mai 2013. 

Échange téléphonique entre François et Tawadros II

François a téléphoné au Patriarche copte orthodoxe d'Égypte pour exprimer les liens de fraternité dans le contexte de la pandémie.

Alessandro De Carolis - Cité du Vatican

Ce dimanche 10 mai, le Pape et le patriarche copte Tawadros II ont renouvelé leur promesse de prière quotidienne et réciproque, un engagement déclaré hier encore lors d'un appel téléphonique de François à la plus haute autorité de l'Église copte orthodoxe égyptienne, à l'occasion de la Journée de l'amour fraternel qui lie les deux Églises.

Le 10 mai est une page œcuménique désormais inscrite dans les annales, car ce jour-là, en 1973, pour la première fois, un pontife de Rome, Paul VI, a rencontré un patriarche copte, Chenouda III. Et un 10 mai plus récent, en 2013, a fait renaître la tradition lorsque le Pape François et le Patriarche Tawadros II se sont rencontrés pour la première fois au Vatican, rencontre à l'issue de laquelle la Journée de l'amour fraternel a été instituée.

L'Égypte au cœur

Lors de l'appel téléphonique de dimanche, rapporte l’agence Fides, François a exprimé «son amour et son appréciation pour l'Égypte et les Égyptiens», disant qu'il s'était joint à la prière «pour la paix dans le monde, surtout en ces jours difficiles». «À la fin de l'appel téléphonique, le Pape et le patriarche copte orthodoxe ont échangé l'engagement de prier pour que "Dieu ait pitié du monde et de l'Eglise et de tous les croyants», en se donnant notamment rendez-vous pour la Journée mondiale de prière, de jeûne et d'œuvres de charité pour libérer la planète du coronavirus, prévue le 14 mai, à l'initiative du "Haut Comité pour la fraternité humaine".

Le Haut Comité est composé de dirigeants religieux, d'universitaires et de représentants culturels du monde entier, appartenant au monde chrétien, musulman et juif, inspirés par le Document sur la fraternité humaine, signé par le Pape François et le grand imam d'al-Azhar, Ahmed al-Tayyeb, le 4 février 2019.

12 mai 2020, 14:01