Vatican News
La messe célébrée en l'église Santo Spirito in Sassia de Rome par le Pape François, dimanche de la Miséricorde Divine, 19 avril 2020. La messe célébrée en l'église Santo Spirito in Sassia de Rome par le Pape François, dimanche de la Miséricorde Divine, 19 avril 2020.   (Vatican Media)

Regina Coeli: face aux tempêtes, la réponse des chrétiens est miséricorde

Après avoir présidé la messe à l’occasion du dimanche de la Miséricorde Divine, le Pape François a récité le Regina Coeli en l’église Santo Spirito in Sassia de Rome, dimanche 19 avril 2020. Avant la prière mariale, le Saint-Père a aussi adressé ses vœux de Pâques aux fidèles des Églises orientales.

«En ce deuxième dimanche de Pâques, il était significatif de célébrer l'Eucharistie ici, en l'église du Santo Spirito in Sassia de Rome, que Saint Jean-Paul II a voulu comme le Sanctuaire de la Divine Miséricorde», a d’abord assuré le Pape François après avoir célébré la messe en privé dans cette église romaine au bord du Tibre.  

Pour le Saint-Père, ce dimanche de la Miséricorde Divine, premier dimanche après Pâques, est l’occasion de réaffirmer combien «la réponse des chrétiens dans les tempêtes de la vie et de l'histoire ne peut être que la miséricorde»: à savoir, l'amour compatissant entre nous et envers tous, surtout ceux qui souffrent, ceux qui luttent le plus, ceux qui sont abandonnés...

La miséricorde divine, Cœur du Christ

«Pas de piétisme, pas d'assistanat, mais de la compassion, qui vient du cœur», a ajouté le Pape, avant de compléter: «La miséricorde Divine vient du Cœur du Christ ressuscité. Elle jaillit de la blessure toujours ouverte de sa côte, ouverte pour nous, qui avons toujours besoin de pardon et de réconfort». Mais également, selon François, la miséricorde chrétienne inspire aussi «un juste partage entre les nations et leurs institutions», afin de faire face à la crise actuelle de manière solidaire. 

 

La fraternité œcuménique de Pâques

«Je formule mes vœux aux frères et sœurs des Églises orientales qui célèbrent aujourd'hui la fête de Pâques. Ensemble, annonçons: ‘’Le Seigneur est vraiment ressuscité!’’ (Lc 24:34). Surtout en ce temps d'épreuve, ressentons quel grand don est l'espérance née du fait d'être ressuscité avec le Christ!», a enfin conclu le Souverain pontife, se réjouissant que les communautés catholiques orientales célèbrent Pâques avec les orthodoxes pour des raisons œcuméniques. «Que cette fraternité soit un réconfort là où les chrétiens sont une petite minorité», a-t-il affirmé.

 

19 avril 2020, 12:08