Recherche

Vatican News
Le Pape lors d'une cérémonie interreligieuse à Maputo au Mozambique, le 5 septembre 2019 Le Pape lors d'une cérémonie interreligieuse à Maputo au Mozambique, le 5 septembre 2019  (AFP or licensors)

Le Pape invite l'Église d’Afrique australe à réfléchir à son annonce de l'Évangile

François a adressé un message d'encouragement aux évêques du Malawi, de la Zambie et du Zimbabwe à l’ouverture de leur première réunion consultative. Les prélats se sont entendus sur des stratégies de collaboration et lancent un appel afin que les conflits politiques s’apaisent dans la région et que des solutions à la crise économique soient trouvées.

Isabella Piro - Cité du Vatican

Promouvoir la collaboration pastorale entre prêtres, laïcs et personnes consacrées au Malawi, en Zambie et au Zimbabwe : c'est dans ce but que s'est tenue à Lusaka, en Zambie, du 3 au 5 février, la première réunion consultative des évêques catholiques des trois pays d'Afrique australe auquel le message du Pape François s'adressait. Dans son message, le Souverain pontife a encouragé les prélats «à prier et réfléchir sur la mission de l'Église en Afrique australe» afin de parvenir à «une proclamation de l'Évangile toujours plus efficace et à une pastorale plus fructueuse du peuple de Dieu».

Abandonner la logique du passé

Dans le communiqué final publié à l'issue des travaux, les prélats soulignent qu'ils veulent «repenser les objectifs, les structures, le style et la méthode d'évangélisation» dans chaque pays, en quittant cette attitude qui consiste à dire: «il en a toujours été ainsi» ; attitude que le Pape François nous exhorte à abandonner dans son exhortation apostolique «Evangelii Gaudium» (n. 33). Pour ce faire, et fort des similitudes historiques et culturelles entre les trois nations voisines, les prélats ont établi qu’ils collaboreraient concrètement sur des thèmes communs tels que la formation du clergé et l'éducation des laïcs. Ils se sont entendus sur  l'institution de visites mutuelles de solidarité «aussi bien dans les moments difficiles que dans les moments plus sereins», pour développer «l'esprit de fraternité». Enfin, ils utiliseront davantage leurs structures communes déjà existantes pour réduire les dépenses de chaque Église locale. Une Assemblée générale annuelle des trois Conférences épiscopales a également été actée.

Une conférence épiscopale sous-régionale

Les évêques ont également proposé la formation d'une conférence épiscopale sous-régionale les impliquant tous. Ce nouvel organisme n'exclurait pas toutefois l'adhésion déjà existante des évêques du Malawi et de la Zambie à l'Amecea (Association des membres des conférences épiscopales d'Afrique de l'Est) ni celle des prélats du Zimbabwe à l'Imbisa (Assemblée interrégionale des évêques d'Afrique australe), précise la note.

Appel pour la paix et la réconciliation

Enfin dans un esprit de solidarité, les Églises des trois pays lancent un appel commun à la paix, à la réconciliation et au dialogue dans toute la région de l'Afrique australe, afin de résoudre les conflits politiques en cours et de rechercher des solutions à la crise économique qui sévit dans de nombreuses régions menacées par la famine. Ils ont lancé un appel fort à des actions concrètes «pour atténuer les effets négatifs du changement climatique», qui a provoqué à la fois des inondations et des sécheresses. Le document épiscopal se termine par une invocation à la Vierge Marie.

07 février 2020, 18:49