Recherche

Vatican News
Vue sur Acerra où se rendra le Pape le 24 mai prochain Vue sur Acerra où se rendra le Pape le 24 mai prochain 

Italie: le Pape visitera une zone massivement polluée

Elle se trouve en Italie entre Naples et Caserte, on l’appelle la «Terra dei fuocchi». À l’occasion du cinquième anniversaire de la parution de son encyclique Laudato Si’, le Pape se rendra dans le diocèse d’Accera dimanche 24 mai prochain.

Le Pape célèbre cette année l’anniversaire de la parution de son encyclique Laudato Si’ sur la sauvegarde de la maison commune en se rendant dans le diocèse d’Accera, le 24 mai prochain, au cœur des terrains pollués se trouvant entre Naples et Caserte. La salle de presse du Saint-Siège a confirmé la nouvelle divulguée ce samedi matin par le diocèse d’Italie méridionale.

Cette zone a été surnommée la «terra dei fuochi» en raison des milliers d’incinérations sauvages d’ordures en plein air. Sur place, des déchets toxiques ont également été enfouis de manière illégale causant des problèmes de santé publique et un grand scandale lors de la dernière décennie en Italie.

Une dose d'espérance pour les enfants malades

L’archevêque d’Accera se réjouit de la venue du Pape qu’il qualifie de «grâce spéciale» car le Pape vient «écouter aux côtés des évêques surtout des diocèses les plus touchés par la pollution, les souffrances de nos gens».

Sur le site du diocèse de Campanie, Mgr Antonio Di Donna parle d’un «événement historique», «une dose de confiance et d’espérance pour les familles, en particulier celles des enfants et des jeunes qui ont été atteints de maladie». Certainement, poursuit-il, cela donnera «une nouvelle lymphe» au chemin entrepris par les diocèses de la région pour éduquer les chrétiens, adultes et enfants, à la justice, la paix et la sauvegarde de la Création. Le 5ème anniversaire de Laudato Si’ à Accera est une exhortation à «vérifier la manière dont est accueilli ce document prophétique».

Un appel aux institutions

La visite du Pape est enfin selon Mgr Di Donna, «un appel fort aux institutions afin que la vérité soit faite sur nos territoires, et surtout qu'un véritable développement soit garanti à nos terres, qui place l'homme au centre, son développement intégral, compatible avec la vocation agricole, archéologique et touristique fondamentale et originale»

08 février 2020, 13:46