Recherche

Vatican News
Le Pape François adresse un message aux évêques brésiliens à l'occasion de leur campagne de Carême Le Pape François adresse un message aux évêques brésiliens à l'occasion de leur campagne de Carême 

Carême au Brésil : le Pape invite à ouvrir son cœur

L’Église du Brésil lance comme tous les ans sa campagne de Fraternité pendant le Carême. À cette occasion, le Pape François a envoyé un message aux catholiques brésiliens. Il les invite à ouvrir leur cœur et leur esprit pour «laisser résonner en nous le cri de nos frères et sœurs qui ont besoin d’être nourris, vêtus, abrités et visités».

Vatican News

Cela plus de cinquante ans que les évêques du Brésil ont lancé cette campagne de la Fraternité au moment du Carême. Cet événement dans le plus grand pays catholique du monde, est l’occasion pour le Pape François d’adresser un message à l’ensemble des fidèles brésiliens. Cette année, le thème de cette initiative porte sur la valeur de la vie et sur notre responsabilité d’en prendre soin dans tous ses aspects, «car la vie est un don et un engagement ; c’est la présence aimante de Dieu dont nous devons continuellement prendre soin».

Le Pape souligne, que «face à tant de souffrances que nous voyons croître partout», «nous sommes appelés à être une Église samaritaine». «Nous sommes certains que le dépassement de la mondialisation de l'indifférence ne sera possible que si nous nous disposons à imiter le bon Samaritain», poursuit-il. Dans cette parabole, nous voyons trois attitudes fondamentales à adopter: «voir, ressentir de la compassion et se soucier des autres. À la ressemblance de Dieu, qui a entendu l'appel au secours de ceux qui souffrent, nous devons ouvrir notre cœur et notre esprit pour laisser résonner en nous le cri de nos frères et sœurs qui ont besoin d'être nourris, vêtus, abrités, visités».

Cette période de Carême doit donc nous mener à avoir plus de compassion, à nous laisser interpeller par la douleur de ceux qui souffrent. «C'est une époque où la compassion se concrétise dans la solidarité, dans les  soins», souligne le Pape.

Il rappelle la canonisation en octobre dernier de sainte Dulce Lopes Pontes, présentée par les évêques brésiliens comme un modèle pour tous ceux qui voient la douleur de leur prochain, ressentent de la compassion et de l’attention. C’est par son intercession qu’il prie pour que la campagne de la Fraternité soit pour tout le Brésil un moment où la valeur de la vie, en tant que don et engagement, soit renforcée. 

26 février 2020, 11:53