Recherche

Vatican News
Le Pape lors de la prière de l'Angélus ce dimanche 5 janvier 2020 Le Pape lors de la prière de l'Angélus ce dimanche 5 janvier 2020  (Vatican Media)

Angélus: «l'Évangile est la révélation du plan de Dieu»

Quel est le sens de la naissance du Christ ? En a-t-on une pleine conscience ? Lors de l’Angélus, le Pape nous dit que «l'Évangile du Christ n'est pas une fable, un mythe, une histoire édifiante» mais «la pleine révélation du plan de Dieu pour l'homme et le monde». Et ce plan «divin d’amour réalisé en Jésus-Christ» est un appel à la sainteté dans l’amour de son prochain.

Marie Duhamel - Cité du Vatican

En ce deuxième dimanche du temps de Noël, et à la veille de la solennité de l’Épiphanie du Seigneur célébrée ce lundi au Vatican, le Pape a d’abord évoqué le Prologue de saint Jean qui montre que le Verbe éternel, le Fils de Dieu, s'est fait chair, une «nouveauté choquante » explique François. Non seulement il est venu habiter parmi le peuple, mais il est devenu l'un des leurs.

Une Personne divine pour diriger notre vie

«Après cet événement, pour diriger notre vie, nous n'avons plus seulement une loi, une institution, mais une Personne divine qui a assumé notre propre nature et qui nous ressemble en tout, sauf pour le péché», poursuit le Pape.

Mais quel plan réalisé en Jésus-Christ, Dieu a-t-il pour nous ? Un plan d’amour où chacun trouve sa vocation fondamentale. «Nous sommes prédestinés à être enfants de Dieu par Jésus-Christ» dit saint Paul. «C'est pour cela que le Fils éternel s'est fait chair : pour nous introduire dans sa relation filiale avec le Père» rapporte le Pape.

L’Évangile est la pleine révélation du plan de Dieu

Quelques jours après Noël, alors que l’on continue «à contempler le signe admirable de la Nativité», la liturgie de ce jour dit que «l'Évangile du Christ n'est pas une fable, un mythe, une histoire édifiante, non, c'est la pleine révélation du plan de Dieu pour l'homme et le monde». Un message à la fois simple et grandiose, dit François, et qui amène à se demander «quel projet concret le Seigneur a-t-il mis en moi, actualisant encore sa naissance parmi nous» ? 

Devenir des saints dans l’amour

A cette question, le Pape propose la réponse de l'Apôtre Paul. Dieu nous a choisis pour «être saints et immaculés devant Lui dans la charité» (v. 4). Voilà le sens de Noël, estime François.

«Si le Seigneur continue à venir parmi nous, s'il continue à nous donner le don de sa Parole, c'est pour que chacun de nous puisse répondre à cet appel: devenir des saints dans l'amour», poursuit-il. Cela consiste, en communion avec Lui et en Lui appartenant, «à protéger la gratuité de Dieu», «la transparence de son infinie bonté». Accepter la sainteté comme un don de la grâce ne peut se traduire qu’en actions concrètes et dans la rencontre avec l’autre, nous dit François. Selon lui, «cette charité, cette miséricorde envers le prochain » qui reflète l'amour de Dieu, purifie dans le même temps le cœur et dispose au pardon, «en nous rendant jour après jour "immaculés"». Cela ne signifie pas que l’on enlève une tâche mais que l’on fait sienne la gratuité de Dieu pour la transmettre à l’autre. Tel est le «plan divin d'amour réalisé en Jésus-Christ»  que le Pape nous invite, avec l’intercession de la Vierge, à accueillir avec joie et gratitude.

05 janvier 2020, 12:32