Vatican News
Angélus du Pape François du 22 décembre 2019 Angélus du Pape François du 22 décembre 2019  (Vatican Media)

Angélus : le Pape invite à suivre l’exemple de Joseph, le sage

La figure de Joseph renferme toute la sagesse chrétienne : lors de l’angélus en ce quatrième et dernier dimanche de l’Avent, le Pape François est revenu depuis la place Saint-Pierre sur la figure de celui qui s’efforce de faire la volonté de Dieu.

Xavier Sartre – Cité du Vatican

Des trois personnages que la liturgie de l’Avent propose, «il est le plus modeste» : Joseph apparait aux côtés de la Vierge Marie et de Jean-Baptiste mais il «ne prêche pas, ne parle pas, mais s’efforce de faire la volonté de Dieu», souligne le Pape depuis la fenêtre des appartements apostoliques. Il le fait dans une relative pauvreté, «celle caractéristique de ceux qui sont conscients qu’ils dépendent en tout de Dieu et mettent en Lui toute leur confiance.»

Dans l’Évangile de ce dimanche, Joseph apprend que Marie, avec qui il ne vit pas encore, «attend un enfant par l’œuvre de Dieu». «Mais, au lieu de réagir de manière impulsive et punitive, il cherche une solution qui respecte la dignité et l’intégrité de sa bien-aimée Marie», explique François. Cependant, Joseph, assailli par ses doutes, remet en cause ses liens avec Marie et c’est pourquoi il la renvoie «sans créer de scandale».

C’est l’Ange du Seigneur qui lui montrera que le chemin qu’il a décidé d’entreprendre n’était pas celui voulu par Dieu. «Joseph fit complètement confiance à Dieu» poursuit le Pape. «C'est précisément cette confiance inébranlable en Dieu qui lui a permis d'accepter une situation humainement difficile et, en un certain sens, incompréhensible» ajoute-t-il. Cela le conduira à assumer la paternité terrestre de Jésus dont il sera le gardien.

Le Saint-Père espère donc que «l'exemple de cet homme doux et sage nous exhorte à élever le regard et à le projeter au-delà. Il s'agit de récupérer la surprenante logique de Dieu qui, loin des petits ou grands calculs, est faite d'ouverture vers de nouveaux horizons, vers le Christ et sa Parole.»

Après la prière de l’angélus, le Pape a tenu à saluer tout particulièrement les Italiens qui «vivent dans des territoires gravement pollués et qui aspirent à une meilleure qualité de l’environnement et à une juste protection de la santé». Il a également salué les familles qui se retrouvent à l’occasion de Noël. «Que le Saint Noël soit pour tous une occasion de fraternité, de croissance dans la foi et de gestes de solidarité envers ceux qui sont dans le besoin».

22 décembre 2019, 11:50