Recherche

Vatican News

Le Pape s'adresse aux Cubains pour les 500 ans de la fondation de La Havane

La Havane, capitale de Cuba et plus grande ville des Caraïbes, célèbre son cinquième centenaire. Le 16 novembre 1519, c'est à l'ombre d'un ceiba (arbre fromager) que se déroulent la première messe et le premier conseil municipal de San Cristobal de La Havane, considérés comme l'acte fondateur de cette cité créée par des colons espagnols. Dans une vidéo, le Pape François invite les Cubains à être témoins de foi, de charité et d'espérance.

Voici une traduction en français de l'intégralité du message du Saint-Père: 

«Chers frères et sœurs de la Havane,

Je suis heureux de pouvoir m’unir, à travers ce message vidéo, à la célébration du cinquième centenaire de la fondation de votre ville de San Cristobal de la Havane.

Tout au long des cinq cents ans d’histoire de ce peuple bien-aimé, s’entrecroisent bien des vies données pour les autres, beaucoup de rêves, d’efforts, de sacrifices partagés pour construire le présent et le futur des enfants de Cuba.

Je voudrais souligner à cette occasion trois aspects historiques qui étaient présents dès le début de votre fondation, et qui continuent aujourd’hui encore à être des piliers pour votre temps. Il s’agit de la foi, la charité et l’espérance.

La foi fait partie des racines de la ville. Et les racines soutiennent la vie qui est en train de se développer, les racines nourrissent, les racines aident à grandir. N’oubliez pas ces racines, le témoignage de foi de vos ancêtres. L’acte fondateur de la ville de la Havane a été la célébration de la Sainte Messe. C’est là que se trouve le centre de la vie chrétienne: dans l’Eucharistie, le sacrement qui nous réunit, nous chrétiens, en tant que peuple face à la présence du Seigneur qui nous parle, nous alimente, qui nous envoie au milieu du monde pour y être des témoins. Des témoins de l’Évangile.

Le Seigneur nous invite à être des témoins de la foi et aussi des témoins de la charité et de l’amour. La charité est un autre aspect qui distingue le peuple cubain. Vous l’avez appris de Marie, la Mère de Jésus, qui depuis le début s’est rendu présente au milieu de vous sous le nom de la Vierge de la Charité del Cobre. La charité que Marie nous enseigne consiste à donner l’amour, et à le donner avec tendresse, avec dévouement, et à donner l’amour dans la vie quotidienne. Où donc? Et bien en famille, entre voisins, au travail, avec tous et toujours. Que l’on pense de telle ou telle manière n’a pas d’importance: qu’il y ait l’amour, qu’il y ait la concorde. Et c’est ainsi que se fonde l’unité du peuple cubain. La concorde entre vous. Chacun de vous.

Que Marie nous enseigne à vivre cette charité, qui n’est pas seulement le fait de donner “quelque chose” aux autres; il s’agit surtout de se “donner” soi-même. Vivre l’amitié sociale, qui aide un peuple à aller de l’avant,

Et enfin, un autre pilier est l’espérance. Que le jubilé que vous célébrez soit une raison de renouveler votre espérance. Comme saint Christophe prenait et portait ses frères sur ses épaules, qu’il en soit ainsi entre vous, je vous prie de vous soutenir, de vous aider, de vous encourager et d’aller de l’avant sans perdre courage, avec le regard toujours tourné vers le but.

Il y aura toujours des difficultés dans la vie, les peuples auront des difficultés, mais cette unité d’un peuple, uni dans la charité et dans l’espérance d’aller de l’avant, aide un peuple à grandir en étant fort.

Je demande au Seigneur que ces piliers que sont la foi, la charité et l’espérance et qui vous soutiennent, tout comme la joie qui vous caractérise, puissent être renouvelés et augmentés en ce temps de grâce jubilaire.

Et que Jésus vous bénisse, qu’Il bénisse tout le peuple cubain, dont je me souviens avec affection depuis le jour où je vous ai rendu visite: quel grand peuple!

Et que la Vierge, Notre-Dame de la Charité del Cobre, prenne soin de vous.

Et s’il vous plait, n’oubliez pas de prier pour moi. Merci beaucoup». 

15 novembre 2019, 12:00