Recherche

Vatican News
Le président bolivien sortant Evo Morales s'adresse la nation depuis un hangar de l'aéroport militaire d'El Alto, le 10 novembre 2019 Le président bolivien sortant Evo Morales s'adresse la nation depuis un hangar de l'aéroport militaire d'El Alto, le 10 novembre 2019  (ANSA)

Appel du Pape pour la Bolivie: garder un «esprit constructif»

Depuis la fenêtre des appartements pontificaux, ce dimanche 10 novembre 2019, le Pape a confié aux prières des fidèles la situation en Bolivie. Quelques minutes plus tard, le président Morales convoquait de nouvelles élections dans le pays, en proie à la violence.

Marie Duhamel – Cité du Vatican

À El Alto, des incidents étaient toujours en cours la nuit dernière. Dans ce bastion d’Evo Morales, les installations d’une chaîne privée ont été détruites. L’autoroute conduisant à la capitale administrative La Paz, était, elle, bloquée. À l’ouest, des groupes pro-gouvernement ont incendié la résidence du gouverneur. De leur côté, les anti-Morales ne sont pas en reste. Ils ont occupé ce samedi les locaux de deux médias d’État et contraint leurs employés à évacuer.

Depuis l’annonce des résultats du scrutin du 20 octobre dernier, 3 personnes ont été tuées et 200 autres blessées.

L'annonce d'Evo Morales

Dans ce contexte, Evo Morales, qui comptait sur sa réélection à un quatrième mandat présidentiel, a appelé à un dialogue national, en vain. Ce dimanche, il se résout donc à convoquer de nouvelles élections, qui «permettront, en votant, au peuple bolivien d'élire démocratiquement de nouvelles autorités». Le président sortant a également annoncé sa décision de renouveler l'ensemble des membres du Tribunal électoral suprême, lors d'une intervention télévisée. 

Le secrétariat général de l'Organisation des Etats américains venait de demander l'annulation du premier tour de l'élection présidentielle. «Le processus électoral doit redémarrer de nouveau, avec un premier tour organisé dès que sont mises en place les conditions donnant des garanties de son déroulement, au premier rang desquelles la composition d'un nouvel organe électoral», affirme un communiqué de l'OAE.

Le Pape exhorte à un esprit constructif

Quelques minutes plus tôt, le Pape à l’issue de la prière de l’Angélus avait confié aux prières des fidèles la situation de «l’aimée Bolivie», proche de sa patrie, soulignait François. Dans un message d’espoir, le Saint-Père appelait «tous les Boliviens, en particulier les acteurs politiques et sociaux, à attendre avec un esprit constructif et sans conditions préalables, dans un climat de paix et de sérénité, les résultats du processus de révision des élections, actuellement en cours».

10 novembre 2019, 13:26