Recherche

Vatican News
L'exposition sur les martyrs de l'Amazonie dans l'église de la Traspontina, où avaient été volées les trois statuettes. L'exposition sur les martyrs de l'Amazonie dans l'église de la Traspontina, où avaient été volées les trois statuettes.  (ANSA)

Synode sur l'Amazonie: les statuettes jetées dans le Tibre ont été retrouvées intactes

Le Pape François a donné lui-même la bonne nouvelle aux pères synodaux. Au cours des travaux de ce vendredi après-midi, il a annoncé la découverte par les carabiniers des statuettes indigènes qui avaient été jetées dans les eaux du Tibre, à Rome, ces derniers jours. Le Pape n’a pas caché sa satisfaction et il a demandé pardon aux personnes offensées par ce geste survenu sur le territoire de son diocèse.

La Salle de Presse a diffusé ce vendredi une note indiquant que le Pape François s’était exprimé au début de la 15e congrégation générale du Synode sur l’Amazonie, juste après le temps de prière.

Voici une traduction de ses mots :

«Je voudrais dire un mot sur les statues de la “pachamama” qui ont été retirées de l’église de la Traspontina, qui étaient là sans intentions idolâtriques, et qui ont été jetées dans le Tibre. Avant tout, ceci est arrivé à Rome, et en tant qu’évêque de Rome je demande pardon aux personnes qui ont été offensées par ce geste. Je communique ensuite que les statues, qui ont suscité tant de bruit médiatique, ont été retrouvées dans le Tibre. Elles n’ont pas été endommagées.»

Le Pape a précisé que pour ce moment elles sont conservées dans le bureau du commandant des carabiniers italiens. «C’est une belle nouvelle, merci !», s’est réjoui le Pape François.

25 octobre 2019, 19:55