Recherche

Vatican News
Le Pape rencontre un groupe d'indigènes au Vatican le 17 octobre 2019. Le Pape rencontre un groupe d'indigènes au Vatican le 17 octobre 2019.  (Vatican Media)

Synode: le Pape François rencontre un groupe d'indigènes d'Amazonie

En marge du Synode sur l'Amazonie, le Pape François a rencontré un groupe d'indigènes, qui l'ont remercié pour son engagement en faveur de la défense de leur écosystème et de leur identité culturelle.

Jeudi 17 octobre vers 15h30, le Pape François a rencontré un groupe d'une quarantaine d'indigènes, parmi les participants au Synode pour l'Amazonie et autres initiatives organisées à Rome ces jours-ci, accompagnés par Mgr Roque Paloschi, archevêque de Porto Velho, et par le cardinal Claudio Hummes.

La rencontre a été ouverte par une brève intervention à deux voix, lue par une femme et un homme, représentants des peuples indigènes, qui ont exprimé leur gratitude au Saint-Père pour la convocation du Synode, et ont demandé de l'aide pour mettre en œuvre leur désir de garantir une vie sereine et heureuse pour leurs peuples, en prenant soin de leur terre et en protégeant les eaux, afin que leurs propres descendants puissent en bénéficier.

Le Pape François a adressé aux personnes présentes quelques mots, soulignant que l'Évangile est comme un semis qui tombe dans la terre qu'il trouve, et qui grandit avec les caractéristiques de cette terre. En faisant référence à l'Amazonie, le Pape a souligné les dangers des nouvelles formes de colonisation. En faisant référence aux origines du christianisme, qui est né dans le monde juif, mais qui s'est développé dans le monde gréco-romain et a ensuite rejoint d'autres terres, comme le monde slave, le monde oriental et les Amériques, le Pape François a rappelé que l'Évangile doit s'inculturer, parce que «les peuples reçoivent l'annonce de Jésus avec leur propre culture».

17 octobre 2019, 18:52