Recherche

Vatican News
Le Pape bénissant une croix portée par des jeunes lors de sa visite à Cuba, en septembre 2015. Le Pape bénissant une croix portée par des jeunes lors de sa visite à Cuba, en septembre 2015. 

Le Pape appelle les jeunes catholiques de Cuba à être des disciples missionnaires

À l’occasion de la IIe Journée nationale de la Jeunesse organisée le 1er août à Cuba, le Pape a envoyé un message signé par le cardinal-Secrétaire d’État Pietro Parolin. Dans le texte adressé à l’archevêque de Santiago de Cuba, le Pape François prie afin que le Seigneur protège avec son amour tous les jeunes Cubains.

Dans un message adressé à Mgr Dionisio Garcia Ibanez, l’archevêque de Santiago de Cuba où devait se dérouler ce rassemblement finalement décentralisé dans les diocèses, le Pape invite les jeunes à suivre l’exemple de Marie, servante fidèle du Seigneur, pour expérimenter «la joie qui naît de la rencontre avec Jésus-Christ ». En tant que témoins de sa Résurrection, les jeunes chrétiens doivent se «laisser transformer en disciples missionnaires» afin de faire découvrir aux autres jeunes «la présence du Seigneur Jésus, écouter Son appel, grandir dans Son amitié», et, de cette façon, vivre une existence caractérisée par la fidélité et la miséricorde.

Le Pape salue avec affection les organisateurs et les jeunes participants et prie le Seigneur, par l’intercession de la Vierge de la Charité du Cuivre, patronne de l’ïle caribéenne, de protéger tous les jeunes Cubains «avec Son amour infini».

Un rassemblement aux contours limités

En raison de la crise économique qui affecte Cuba, ce rassemblement qui devait se tenir à Santiago de Cuba a été décentralisé dans les diocèses, par décision de l’archidiocèse de Santiago, en accord avec la Conférence épiscopale. Mais un nouveau changement de programme a contraint les organisateurs à modifier le déroulement des activités: les autorités civiles ont en effet refusé aux diocèses du pays, à l’exception de Santiago de Cuba, d’organiser des activités dans des espaces publics. Les rassemblements n’ont donc pu se tenir qu’à l’intérieur des églises.

L'Église cubaine a également été marquée ces derniers jours par le deuil du cardinal Ortega, décédé le 26 juillet dernier à l'âge de 82 ans. Les obsèques de l'ancien archevêque de La Havane durant 35 ans, qui avait reçu les visites de trois Papes à Cuba, ont été organisées le dimanche 28 juillet, avec un encadrement très drastique de la part de l'État cubain. Plusieurs personnalités catholiques ont été empêchées de venir.

02 août 2019, 11:59