Cerca

Vatican News
Le Pape François salue les pèlerins rassemblés pour la prière du Regina Coeli, place Saint-Pierre de Rome, dimanche 26 mai 2019. Le Pape François salue les pèlerins rassemblés pour la prière du Regina Coeli, place Saint-Pierre de Rome, dimanche 26 mai 2019. 

Regina Coeli: se libérer des liens mondains pour que rayonne le visage de Dieu

Avant de réciter la prière du Regina Coeli, le Pape François a insisté sur le soutien de l’Esprit Saint, notre «Défenseur», dans le témoignage rendu à Dieu, dimanche 26 mai 2019.

«Quelle est la mission de l'Esprit Saint que Jésus promet comme don ? Lui-même le dit: «Il vous enseignera tout, et il vous fera souvenir de tout ce que je vous ai dit», a d'emblée énoncé le Pape François devant les fidèles rassemblés place Saint-Pierre.

L’Esprit Saint permet le souvenir

Le rôle de l’Esprit Saint est  ainsi de permettre le souvenir, c'est-à-dire, de faire comprendre pleinement et d’inciter à appliquer concrètement les enseignements de Jésus.

«Telle est aussi la mission de l'Église, qui l'accomplit à travers un style de vie précis, caractérisé par certaines exigences: la foi dans le Seigneur, le fait d’observer Sa Parole; la docilité à l'action de l'Esprit, qui rend continuellement vivant et présent le Seigneur ressuscité; l'accueil de sa paix et le témoignage qui lui est rendu à travers une attitude d'ouverture et de rencontre avec autrui», a détaillé l’évêque de Rome.

«L’Église est appelée à agir»

Pour réaliser tout cela, le Pape a réaffirmé combien l'Église ne peut rester «statique», mais, «avec la participation active de chaque baptisé, elle est appelée à agir comme une communauté en chemin, animée et soutenue par la lumière et la puissance de l'Esprit Saint qui fait toutes choses nouvelles». 

 

Il s'agit donc de «nous libérer des liens mondains représentés par nos points de vue, nos stratégies, nos objectifs, qui souvent appesantissent le chemin de foi, et de nous mettre à l'écoute docile de la Parole du Seigneur», a soutenu François, ajoutant que l’Esprit de Dieu nous guidait et guidait l'Église, «afin que rayonne son visage authentique, beau et lumineux, voulu par le Christ».

Marie, mère céleste qui protège

Le Souverain pontife a conclu en invoquant la figure mariale: «Que Marie, que nous vénérons et prions en ce mois de mai avec une dévotion particulière en tant que mère céleste, protège toujours l'Église et toute l'humanité. Que Marie, qui avec une foi humble et courageuse a pleinement coopéré avec l'Esprit Saint pour l'Incarnation du Fils de Dieu, puisse nous aider nous aussi à nous laisser instruire et guider par le Défenseur, afin que nous puissions accueillir la Parole de Dieu et en rendre témoignage dans notre vie».

Après le Regina Coeli

Après avoir réciter le Regina Coeli, le Pape François a salué plusieurs groupes de pèlerins comme de coutume. Ce dimanche, en particulier, les fidèles de Malte et de Madrid, la "Banda Juvenil 504" du Honduras, et l’Opera Kolping d'Allemagne.

Mais aussi un groupe de pèlerins polonais, qui participent au grand pèlerinage du sanctuaire marial de Piekari Slaskie. Et enfin, à l'occasion de la «Giornata del Sollievo» (journée du soulagement) le Successeur de Pierre a adressé une pensée particulière à tous ceux qui sont réunis à l'hôpital Gemelli de Rome pour promouvoir des initiatives de fraternité avec les malades.

26 mai 2019, 12:25