Cerca

Vatican News
Le Pape François et deux prêtres qu'il a lui-même ordonnés ce dimanche 12 mai, après la prière du Regina Cœli Le Pape François et deux prêtres qu'il a lui-même ordonnés ce dimanche 12 mai, après la prière du Regina Cœli  (Vatican Media)

Regina Cœli: suivre le Bon Pasteur conduit «à la plénitude de la vie éternelle»

Dans son message prononcé depuis la fenêtre du Palais Apostolique, le Pape François est revenu sur la figure du Christ Bon Pasteur, que présente l’évangile de ce quatrième dimanche de Pâques. La relation de Jésus avec ses brebis est celle d’une connaissance réciproque, comme l’a montré le Saint-Père. Une intimité qui porte des fruits de joie et ouvre l’horizon de la vie éternelle.

Adélaïde Patrignani – Cité du Vatican

Dans son récit, l’évangéliste Jean rapporte les propos de Jésus qui se présente comme «le vrai Pasteur du peuple de Dieu», a d’emblée souligné François devant la foule rassemblée place Saint-Pierre. Jésus parle plus précisément du lien qui l’unit à ses brebis, autrement dit à chacun des membres du Peuple de Dieu. C’est une relation «de connaissance réciproque», qui se manifeste par diverses attitudes.

Entretenir l’intimité avec Jésus

Attitude de Jésus envers chacune de ses brebis, d’une part. «Jésus parle, Jésus connaît, Jésus donne la vie éternelle, Jésus prend soin», a décrit le Saint-Père. «Connaissant en profondeur» ce qui habite notre cœur, le Bon Pasteur «nous accueille et nous aime tels que nous sommes, avec nos qualités et nos défauts». «À chacun de nous il “donne la vie éternelle”, c’est-à-dire qu’il nous offre la possibilité de vivre une vie pleine, sans fin», a rappelé François. Jésus, comme y fait l’écho le psaume 22, nous aide «à traverser les sentiers accidentés et les voies parfois risquées qui se présentent sur le chemin de la vie».

Attitude de chacun d’entre nous envers Jésus, d’autre part. «Écouter et reconnaître sa voix», a précisé François à propos des paroles du Christ, «implique une intimité avec Lui, qui se consolide dans la prière, dans la rencontre cœur à cœur avec le divin Maître et Pasteur de nos âmes». Le fait de «parler avec Jésus renforce notre désir de le suivre», de «nous mettre en route sur les nouvelles voies de la fraternité et du don de nous-mêmes, à  son imitation». Ainsi, «nous sommes l’unique troupeau et nous devons seulement nous efforcer d’écouter sa voix, tandis que Lui, avec amour, scrute la sincérité de nos cœurs».

Le Pape François a enfin évoqué les effets d’une telle relation. «De cette continuelle intimité avec notre Pasteur (…) jaillit la joie de le suivre en se laissant conduire à la plénitude de la vie éternelle». Il a enfin invité les pèlerins à se tourner vers Marie, «Mère du Christ Bon Pasteur», avant de réciter avec eux la prière du Regina Cœli.

Deux prêtres ordonnés par le Pape bénissent la foule

Reprenant ensuite la parole, le Saint-Père a salué affectueusement «toutes les mamans», les remerciant «pour leur travail précieux dans l’épanouissement des enfants et le soin des valeurs de la famille». Rappelons que ce 12 mai, de nombreux pays, dont l’Italie, célèbrent la fête des mères.

Puis la Journée Mondiale de Prière pour les Vocations, célébrée également ce dimanche, a été mise en avant par François. «Le courage de risquer pour la promesse de Dieu», thème de cette journée, signifie que «suivre Jésus est toujours un risque, mais il faut du courage», a-t-il rappelé, avant de saluer plus spécialement les dix-neuf nouveaux prêtres ordonnés un peu plus tôt dans la matinée en la Basilique Saint-Pierre. Deux d’entre eux étaient d’ailleurs présents aux côtés du Souverain Pontife. Ensemble, depuis la fenêtre du Palais Apostolique, ils ont béni la foule venue pour ce Regina Cœli.

12 mai 2019, 13:43