Cerca

Vatican News

Le Pape s'adresse aux Roumains avant son voyage apostolique

Comme il est de coutume avant chaque voyage apostolique, le Saint-Père a enregistré un message vidéo à destination de la population du pays visité. C’est donc au peuple de Roumanie que le Pape François s’adresse cette fois-ci, à l'occasion de son 30e voyage apostolique, qui se déroulera du 31 mai au 2 juin prochain. François se rendra à Bucarest, la capitale, puis à Sumuleu-Ciuc, à Iasi et à Blaj.

Voici une traduction du message du Pape François: 

Chers frères et sœurs de Roumanie !

Il ne reste désormais que peu de jours d’ici le voyage qui me mènera au milieu de vous. Cette pensée me donne de la joie, et je désire maintenant adresser mon salut le plus cordial à vous tous. Je viens en Roumanie, pays beau et accueillant, comme pèlerin et comme frère, et je remercie le Président et les autres autorités de la nation de m’avoir invité, et pour leur pleine collaboration.

Déjà, je goûte de manière anticipée la joie de rencontrer le Patriarche et le Synode permanent de l’Église orthodoxe roumaine, ainsi que les pasteurs et les fidèles catholiques. Les liens de foi qui nous unissent remontent aux Apôtres, en particulier au lien qui unissait Pierre et André, lequel, selon la tradition, a porté la foi jusque sur vos terres. Frères de sang, ils le furent aussi en versant leur sang pour le Seigneur. Et parmi vous, il y eut tant de martyrs, y compris dans l’histoire récente, comme les sept évêques gréco-catholiques que j’aurai la joie de proclamer bienheureux. Ce pour quoi ils ont souffert, jusqu’à offrir leur vie, est un héritage trop précieux pour être oublié. Et c’est un héritage commun, qui nous appelle à ne pas prendre nos distances avec le frère qui le partage.

Je viens parmi vous pour que nous marchions ensemble. Nous marchons ensemble lorsque nous apprenons à protéger les racines et la famille, lorsque nous prenons soin de l’avenir des enfants et du frère qui est à nos côtés, lorsque nous allons au-delà des peurs et des soupçons, lorsque nous laissons tomber les barrières qui nous séparent des autres.

Je sais que beaucoup préparent intensément ma visite, et je vous remercie de tout cœur. À vous tous j’assure ma proximité dans la prière et j’envoie ma bénédiction.

Et je vous prie, s’il vous plaît, de prier pour moi. Au revoir !

 

29 mai 2019, 07:49